Souveraineté : à Lille, l’unique fabricant français de poches de perfusions pourrait disparaître.

Publié par

l’avenir de Carelide, le seul fabricant français de poches de perfusions. Après avoir placé l’entreprise en redressement judiciaire, face à son trou de trésorerie de 10 millions d’euros d’ici janvier prochain, le tribunal de commerce de Lille se prononcera sur la reprise de la société. Plus de 20 repreneurs potentiels se sont fait connaître.

Le dernier fabricant français de poches à perfusion, Carelide, pourrait fermer. La date limite pour un éventuel repreneur est fixée à ce vendredi. Pour les employés, c’est le symbole que la souveraineté sanitaire prônée par l’Etat après le Covid n’est qu’une illusion.

En effet la société Carelide, dernier fabricant français de poches de perfusion, est menacée de fermeture. Les éventuels repreneurs ont jusqu’à ce vendredi pour déposer un dossier. Pour l’instant, seuls deux repreneurs indépendants se sont présentés, mais n’ont pas été jugés sérieux.

Les salariés et leurs syndicats organisent une marche ce vendredi matin à 10h, dans le quartier de l’usine à Mouvaux, dans le Nord. Ils vont planter des panneaux et des croix pour symboliser la mort de leur entreprise. Carelide souffre d’un retard d’investissement et ne parvient plus à suivre la concurrence allemande ou américaine. Placée en redressement judiciaire fin octobre, la société pharmaceutique est menacée de fermeture. Les déboires ne sont pas nouveaux et ont empiré avec la flambée des coûts des matières premières, notamment le plastique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s