Les importations américaines d’huile de base ont bondi en octobre.

Publié par

Les États-Unis ont importé 88 % d’huile de base de plus en octobre qu’au cours du même mois en 2021, tandis que les exportations pour le mois étaient stables, selon les données publiées par une agence gouvernementale américaine.

Les exportations d’huile de base du pays ont diminué de 1 % en glissement annuel en octobre pour s’établir à 2,8 millions de barils.

Les exportations vers le Mexique ont chuté de 32 % à 609 000 barils en octobre, contre 886 000 barils.

Deux pays d’Europe occidentale ont reçu de grandes quantités d’huile de base américaine en octobre, par rapport au même mois en 2021. Les exportations américaines d’huile de base vers la Finlande ont atteint un record de 496 000 tonnes en octobre, contre 3 000 barils. Ce chiffre était supérieur à toutes les exportations totales vers le pays depuis que l’EIA a commencé à le suivre en janvier 1993, le précédent record étant de 29 000 tonnes en juin 1998. Les exportations d’huile de base vers la France ont bondi à 111 000 barils, contre 1 000 barils.

Les exportations vers la Belgique ont diminué de 9 % à 429 000 barils, contre 471 000 barils.

Les exportations d’huile de base vers le Canada ont diminué de 7 % pour s’établir à 270 000 barils en octobre.

Les exportations vers le Brésil ont chuté de 33 % à 211 000 barils, contre 313 000 barils. Ailleurs en Amérique du Sud, les exportations vers la Colombie ont légèrement augmenté à 90 000 barils, contre 89 000 barils. Les exportations vers le Chili ont chuté de 33 % à 64 000 barils, contre 95 000 barils.

Les exportations américaines d’huile de base vers l’Afrique du Sud ont bondi de 42 % à 98 000 barils en octobre, contre 69 000 barils. Il s’agit de la quantité la plus élevée exportée vers le pays depuis 114 000 barils en avril.

Les États-Unis ont importé 2,2 millions de barils d’huile de base en octobre, contre 1,2 million de barils, a rapporté l’US Energy Information Administration.

Les importations d’huile de base en provenance de Corée du Sud ont bondi de 43% à 671 000 barils, contre 468 000 barils. Il s’agit du plus gros volume importé du pays depuis 678 000 barils en janvier 2020.

Octobre a vu de fortes augmentations des importations d’huile de base en provenance de deux pays du Moyen-Orient. Le Qatar a importé 556 000 barils d’huile de base aux États-Unis au cours du mois, contre aucun le même mois en 2021. Les importations en provenance des Émirats arabes unis ont bondi de 124 % pour atteindre 251 000 barils en octobre.

Les importations en provenance du Canada ont augmenté de 4 % pour atteindre 295 000 barils.

Le pétrole de base importé d’Indonésie a baissé de 17 % à 167 000 barils, contre 202 000 barils.

Les importations en provenance des Pays-Bas ont bondi de 436 % à 134 000 barils, contre 25 000 barils. Il s’agissait du plus gros volume importé du pays depuis 384 000 barils en août 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s