Neste passe à la phase d’exécution avec des partenaires du projet MultiPLHY, visant à démontrer la production d’hydrogène vert dans sa raffinerie de Rotterdam.

Publié par
Neste proceeds into execution phase with partners in the MultiPLHY project, aiming to demonstrate production of green hydrogen at its Rotterdam refinery

Neste entre en phase d’exécution avec ses partenaires du consortium MultiPLHY. Le projet MultiPLHY vise à installer, intégrer et exploiter le premier système d’électrolyseur à haute température au monde à l’échelle de plusieurs mégawatts (~ 2,4 MW) dans la raffinerie de produits renouvelables de Neste à Rotterdam pour démontrer la production d’hydrogène vert pour les processus de la raffinerie. La technologie de l’électrolyseur haute température est fournie par Sunfire.

Le projet MultiPLHY a commencé au début de 2020 et depuis lors, la conception conceptuelle a été achevée tandis que l’ingénierie détaillée est en cours de finalisation. Dans la phase suivante, Neste procédera aux travaux de construction. Outre Neste et Sunfire, les partenaires du consortium MultiPLHY comprennent le CEA, un organisme de recherche public français ; Paul Wurth, une société d’ingénierie et un fournisseur de technologie ; ENGIE, une référence mondiale des énergies et services bas carbone.

« Dans le cadre de la stratégie de croissance de Neste, nous continuons de nous concentrer sur l’innovation, dans laquelle l’hydrogène renouvelable et le Power-to-X sont deux de nos principaux domaines de développement. La démonstration de la production d’hydrogène vert dans notre raffinerie de Rotterdam dans le cadre du projet MultiPLHY est l’une des initiatives qui nous permet de poursuivre le développement de nouvelles technologies durables », a déclaréLars Peter Lindfors, vice-président principal de l’innovation chez Neste .

La démonstration de la technologie des électrolyseurs à haute température est une avancée importante dans le domaine du Power-to-X. Dans le cadre du projet, la société d’électrolyse Sunfire fournira l’électrolyseur multi-mégawatt basé sur la technologie innovante SOEC (cellule d’électrolyse à oxyde solide), fonctionnant à des températures élevées de 850 °C. En raison de l’utilisation de la chaleur, l’électrolyseur à haute température nécessite beaucoup moins d’électricité pour produire un kilogramme d’hydrogène vert.

« Nous sommes impatients de réaliser la mise en œuvre et la mise en service de notre électrolyseur SOEC. En collaboration avec le solide consortium MultiPLHY, nous allons démontrer une solution innovante sur la façon dont l’industrie du raffinage peut devenir plus durable », a déclaréLe PDG de Sunfire, Nils Aldag .

« L’hydrogène renouvelable est une technologie à faibles émissions essentielle pour la décarbonation des procédés industriels. Accélérer les projets concrets d’hydrogène, comme MultiPLHY, est essentiel pour identifier les perturbateurs potentiels et rendre cette technologie SOEC opérationnellement et commercialement viable à grande échelle », a déclaré Michèle Azalbert, directrice générale d’ENGIE Green Hydrogen .

Le projet MultiPLHY a reçu un financement de l’entreprise commune Piles à combustible et hydrogène 2 dans le cadre de la convention de subvention n° 875123. Cette entreprise commune reçoit le soutien du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne, Hydrogen Europe et Hydrogen Europe research.

Origine : Communiqué Neste

Site internet : https://www.neste.com/en

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s