La graisse Shell Gadus S3 V220C 2 reçoit la certification de graisse NLGI HPM.

Publié par
Graisse Shell Gadus S3 V220 C2

La graisse Shell Gadus S3 V220C 2 est désormais homologuée Certification NLGI HPM. En plus de la certification de base HPM, Shell Gadus S3 V220C 2 a également obtenu l’étiquette +HL pour un niveau de performance amélioré dans la catégorie de capacité de charge lourde. 

Avant de recevoir la certification HPM + HL, Shell Gadus S3 V220C 2 détenait également la classification de performance NLGI GC – LB, ce qui en fait désormais la première graisse à double certification actuellement disponible sur le marché. 

La classification de performance GC-LB reconnue internationalement est attribuée aux graisses qui ont été testées et vérifiées pour démontrer des caractéristiques de performance qui répondent à la classification de performance la plus élevée de l’industrie, ASTM D4950 – Classification et spécification standard pour les graisses de service automobile. Conçu à l’origine comme une spécification de châssis automobile et de roulement de roue, le GC-LB est désormais considéré comme une marque de qualité pour les prescripteurs de graisse. En 2020, 306 produits ont été licenciés par 85 sociétés différentes, avec une augmentation de 10 % des licences depuis mai 2014.

Le programme de certification des graisses HPM garantit que toutes les graisses certifiées satisfont ou dépassent les exigences des spécifications des graisses multi-usages hautes performances dans les domaines de la stabilité mécanique, la séparation de l’huile, la résistance à l’eau, la tolérance à la chaleur, la résistance à la corrosion et la capacité de charge. Toutes les marques HPM sous licence subissent des tests de qualification rigoureux à l’aide de laboratoires indépendants pour s’assurer qu’elles répondent aux exigences de performance HPM.

La spécification de base HPM introduit plusieurs nouveaux tests, notamment : la stabilité à l’oxydation des graisses lubrifiantes par la méthode de l’appareil à pression d’oxygène (ASTM D942) ; Couple à basse température de la graisse pour roulements à billes (ASTM D1478) ; Séparation de l’huile de la graisse lubrifiante à l’aide de la méthode du tamis conique (ASTM D6184); Stabilité au rouleau de la graisse lubrifiante à l’aide d’une pénétration à l’échelle ½ (ASTM D1831) ; le test Emcor pour la détermination des propriétés anticorrosion des graisses lubrifiantes dans des conditions humides dynamiques (ASTM D6138) ; et Détection de la corrosion du cuivre à partir de la graisse lubrifiante (ASTM D4048). Plusieurs tests GC-LB existants sont conservés avec des limites de test plus strictes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s