Les livraisons de gaz de Gazprom à l’Allemagne et à l’Italie dépassent déjà les totaux de l’année dernière.

Publié par
Gazprom’s gas supplies to Germany and Italy already exceeding last year’s totals

Selon les données préliminaires, Gazprom a produit 445 milliards de mètres cubes de gaz entre le 1er janvier et le 15 novembre 2021. C’est 15,2% (ou 58,8 milliards de mètres cubes) de plus qu’au cours de la même période de l’année dernière.

La société a augmenté ses approvisionnements intérieurs à partir du réseau de transport de gaz de 16,5% (ou de 29,6 milliards de mètres cubes) au cours de ladite période de 2021.

Gazprom a augmenté ses exportations de gaz vers les pays au-delà de l’ex-URSS à 164,8 milliards de mètres cubes, soit 8,3 pour cent (ou 12,7 milliards de mètres cubes) de plus que le chiffre pour la même période de 2020.

Plus précisément, la Société a augmenté ses approvisionnements en gaz à destination de la Turquie (+98,1 %), de l’Allemagne (+19,6 %), de l’Italie (+18,3 %), de la Roumanie (+247,1 %), de la Serbie (+92,9%), de la Bulgarie (+48,2 %), Pologne (+7,3 %), Grèce (+13,7 %), Slovénie (+53,3 %) et Finlande (+10,8 %).

Des consommateurs européens aussi importants de gaz russe que l’Allemagne et l’Italie ont désormais rejoint la liste des pays (à savoir la Turquie, la Bulgarie, la Roumanie et la Serbie) dont les importations de gaz de Gazprom dépassent déjà les totaux pour l’année 2020.

L’approvisionnement en gaz de la Chine via le gazoduc Power of Siberia augmente. Depuis le début du mois, ils dépassent de plus de 30% les obligations contractuelles quotidiennes de Gazprom. Par exemple, le 7 novembre, les approvisionnements demandés par la Chine ont atteint un nouveau pic, dépassant de 35,4 % les obligations contractuelles quotidiennes de la société.

Selon Gas Infrastructure Europe, les installations souterraines de stockage de gaz en Europe étaient remplies à 74% de leur capacité au 13 novembre, avec des stocks de gaz en activité en retard de 19,5 milliards de mètres cubes par rapport à l’année dernière. Jusqu’à 6,6 % de la quantité de gaz injectée pendant la période estivale a déjà été retirée des installations.

Notamment, cinq records quotidiens de retrait de gaz des installations européennes d’UGS ont été battus entre le 1er et le 5 novembre, marquant des records historiques pour ces dates au cours de nombreuses années d’observation. Le plus gros record a été établi le 3 novembre à 345,2 millions de mètres cubes.

Les stocks des installations UGS ukrainiennes sont inférieurs de 37 % (ou 10,3 milliards de mètres cubes) au niveau de l’année dernière.

Gazprom continue d’injecter son gaz dans cinq installations européennes d’UGS.

Origine : Communiqué GAZPROM

Site internet : https://www.gazprom.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s