ACEA : ICE continuera à jouer un rôle important à long terme.

Publié par

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) a exhorté la Commission européenne (CE), dans une lettre à Frans Timmermans, vice-président exécutif de la CE, de ne pas envisager une date d’élimination générale ou de fixer un objectif de 100 % pour les moteurs à combustion interne (ICE) car « ils continueront à jouer un rôle important à long terme dans un petit, mais gamme importante d’applications lourdes.

L’ACEA a également exhorté la commission à « aider à créer une approche politique ciblée, adaptée à l’industrie européenne des véhicules utilitaires », tout en « relevant les énormes défis de la transition du secteur européen des transports et de la logistique ».  

L’association, qui représente les constructeurs européens de véhicules utilitaires, ainsi que les constructeurs de voitures particulières, a averti que la récente proposition de règlement Euro VII pour les poids lourds comporte des risques majeurs de ralentissement de la transition vers la neutralité climatique. Les normes Euro VII et CO2 pour les poids lourds ne peuvent pas être considérées isolément les unes des autres, a déclaré l’ACEA dans la lettre.

L’ACEA a cité une étude récente qui a été préparé par Aeris pour le compte de l’ACEA, qu’Euro VII n’apportera que des avantages supplémentaires très marginaux à la qualité de l’air, « qui seront facilement éclipsés par des ambitions de renouvellement de la flotte encore légèrement plus élevées ». 

L’ACEA a déclaré son ferme engagement à fournir les bons véhicules pour faire évoluer rapidement l’industrie européenne du transport routier vers des solutions sans énergie fossile d’ici 2040, axées sur les véhicules électriques à batterie et à hydrogène.

Cependant, pour se conformer à la réglementation Euro VII proposée, l’ACEA a déclaré que les constructeurs de camions et leur chaîne d’approvisionnement au sens large devront déplacer d’importantes ressources d’ingénierie et financières des technologies électriques de batterie et de pile à combustible vers le moteur à combustion interne. « Cela nuit à nos efforts pour décarboniser rapidement le transport routier », a déclaré l’ACEA. 

« L’accent doit être mis sur les véritables moteurs et goulots d’étranglement de la décarbonation, y compris les mesures qui permettent aux clients d’accélérer le renouvellement de la flotte et de prioriser les investissements dans des solutions sans énergie fossile. L’Europe devrait donc viser une approche pragmatique, progressive et technologiquement neutre qui garantit que des solutions évolutives peuvent servir de pionnier mondial – sans détours, comme la proposition Euro VII », a déclaré l’ACEA.

La proposition de règlement Euro VII crée des risques alarmants pour des conditions de concurrence équitables pour l’Europe par rapport aux autres acteurs non européens, a déclaré l’association. L’ACEA a noté que d’autres grands marchés, comme les États-Unis, établissent un cadre politique qui vise à accélérer la transition vers des alternatives sans énergie fossile en créant un environnement d’investissement attractif pour l’industrie. 

« Les constructeurs de véhicules utilitaires sont de véritables acteurs mondiaux avec leurs bases en Europe, mettant en œuvre de nouvelles technologies partout où les conditions du marché et le cadre politique permettent et soutiennent le changement. Nous continuons à soutenir fermement les objectifs du Green Deal de l’Union européenne pour garantir que l’Europe joue un rôle de premier plan dans la transition vers une industrie du transport routier sans énergie fossile. 

« Par conséquent, nous vous exhortons à contribuer à la création d’une approche politique ciblée, adaptée à l’industrie européenne des véhicules utilitaires, qui soit efficace et rentable, tout en relevant les énormes défis de la transition du secteur européen des transports et de la logistique. »

En ce qui concerne la prochaine réglementation sur le CO2, selon l’ACEA, cela signifie : 

  • Fixer un objectif fixe pour 2030 conformément à la trajectoire de décarbonisation ambitieuse mais réalisable de l’industrie tout en tenant compte du fait que des incertitudes majeures subsistent quant aux conditions propices cruciales. • Fixer des objectifs pour 2035 et 2040 tout en veillant à ce qu’ils soient revus en temps voulu pour évaluer l’état des conditions propices. 
  • Ne pas envisager une date d’élimination générale des moteurs à combustion interne (ICE) ou la fixation d’un objectif de 100 %, car les moteurs à combustion interne, alimentés par des carburants non fossiles, continueront de jouer un rôle important à long terme dans un petit, mais important gamme d’applications lourdes. 
  • Améliorer le système de crédit/débit et l’étendre au-delà de 2030 pour aider à atténuer les incertitudes de la transition. 
  • Ajouter l’autonomie de conduite zéro émission comme paramètre à un système d’incitation amélioré pour les véhicules zéro émission (ZEV) afin de s’assurer qu’il est axé sur l’innovation tout en maintenant le principe actuel jusqu’en 2030. 

En ce qui concerne les éléments relatifs aux véhicules utilitaires lourds de la proposition de règlement Euro VII, selon l’ACEA, cela signifie : 

  • Synchroniser et aligner le règlement Euro VII et les objectifs d’émissions de CO2 pour 2030 ainsi que d’autres exigences réglementaires clés ayant une incidence sur les véhicules utilitaires lourds, afin que l’industrie puisse rationaliser les développements en une seule voie stratégique, et non en plusieurs voies de développement.
  • Revisiter les limites d’émissions proposées pour les poids lourds Euro VII en quelque chose qui est proportionné et que l’industrie peut fournir sans perturber ses efforts vers zéro émission. 
  • Mettre à jour l’analyse d’impact Euro VII avec une référence qui reflète les trajectoires de décarbonation de l’industrie et la proposition de CO2 à usage intensif. 

(fuelsandlubes 11/01/23)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s