TotalEnergies et Air Liquide innovent pour produire de l’hydrogène renouvelable et bas carbone sur la plateforme zéro pétrole de Grandpuits.

Publié par

TotalEnergies et Air Liquide innovent pour produire et valoriser de l’hydrogène renouvelable et bas carbone sur le site de la plateforme zéro pétrole de Grandpuits. Dans le cadre d’un contrat de long terme engageant TotalEnergies à acheter l’hydrogène produit pour les besoins de la plateforme, Air Liquide va investir plus de 130 millions d’euros pour y construire et exploiter une nouvelle unité de production d’hydrogène. Cette unité utilisera en partie des biogaz issus de la bioraffinerie construite par TotalEnergies, et sera équipée dès le départ de la technologie CryocapTM de captage de CO2 d’Air Liquide. Ces innovations permettront d’éviter l’émission de 150 000 tonnes de CO2 par an par rapport aux procédés existants. La bioraffinerie opérée par TotalEnergies utilisera cet hydrogène pour produire du carburant aérien durable.

En ligne avec l’ambition de neutralité carbone à horizon 2050 des deux entreprises, ce projet s’inscrit dans une démarche innovante de développement durable et de circularité :

   – La nouvelle unité de production d’hydrogène, d’une capacité de plus de 20 000 tonnes par an, permettra notamment de produire de l’hydrogène en partie renouvelable grâce au recyclage du biogaz résiduel issu de la bioraffinerie de Grandpuits, en remplacement du gaz naturel traditionnellement utilisé.
   – De plus, cette unité intègrera dès son démarrage une unité de captage de CO2 qui permettra de contribuer à la réduction de l’empreinte carbone de la plateforme en captant plus de 110 000 tonnes par an de CO2 et de le réutiliser dans des applications agro-alimentaires et industrielles.
   – L’hydrogène renouvelable et bas carbone ainsi produit sera principalement utilisé par la bioraffinerie pour la production de carburant aérien durable. Cet hydrogène pourra également servir les besoins de la mobilité durable en Ile-de-France.

« En recyclant le biogaz produit par la bioraffinerie en hydrogène renouvelable, ce projet novateur tire pleinement parti de la reconversion de la raffinerie de Grandpuits en plate-forme zéro pétrole centrée autour de la valorisation de la biomasse, en particulier pour la production de carburant aérien durable », a déclaré Bernard Pinatel, directeur général de la branche Raffinage-Chimie de TotalEnergies. « Combiné à la production d’hydrogène bas carbone issu de la capture de CO2, ce projet contribue à l’ambition de TotalEnergies de décarboner 100 % de l’hydrogène consommé dans ses raffineries européennes à horizon 2030 »

« Ce projet innovant a la particularité de combiner plusieurs solutions pour produire de l’hydrogène renouvelable et bas carbone, et de contribuer à la décarbonation du site TotalEnergies de Grandpuits. Il permet également de recycler du CO2 en s’inscrivant dans un schéma d’économie circulaire tout en sécurisant son approvisionnement pour des applications agro-alimentaires. Ce projet illustre la capacité d’Air Liquide à travailler avec ses clients sur des solutions sur-mesure pour les aider à réduire leur empreinte carbone et à participer activement à la lutte contre le réchauffement climatique. Il constitue un nouvel exemple du rôle clef que l’hydrogène est appelé à jouer pour réussir la transition énergétique. », a déclaré Pascal Vinet, Directeur de la Société et membre du Comité Exécutif d’Air Liquide, supervisant notamment les activités Europe Industries.

À propos de TotalEnergies à Grandpuits
Mise en service en 1966, la raffinerie Total de Grandpuits-Bailly-Carrois a longtemps été l’unique raffinerie francilienne. En septembre 2020, TotalEnergies a lancé un projet de reconversion du site qui s’inscrit dans l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Ce projet « zéro pétrole » dont le coût total de mise en œuvre est estimé à plus de 500 millions d’euros, repose sur le développement de plusieurs activités d’avenir dans le domaine de la biomasse, les énergies renouvelables et de l’économie circulaire : recyclage chimique de déchets plastiques, production de bioplastiques biosourcés et biodégradables, production de biocarburants à destination du secteur aérien, construction d’une ferme solaire et stockage d’électricité par batteries. Le démarrage de ces nouvelles unités débutera en 2022, elles devraient toutes être opérationnelles en 2025.

Origine : Communiqué TotalEnergies

Site internet : https://www.totalenergies.com/fr

Site internet : https://www.airliquide.com/fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s