Sempra Infrastructure et Williams annoncent des accords préliminaires pour des projets de prélèvement de GNL, d’approvisionnement en gaz et de pipelines associés.

Publié par

Sempra Infrastructure , une filiale de Sempra (NYSE : SRE) (BMV : SRE), a annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord principal (HOA) avec Williams (NYSE : WMB) pour le prélèvement de gaz naturel liquéfié (GNL) et le développement de projets de gazoducs associés pour connecter davantage les approvisionnements abondants de gaz naturel américain dans la région de la côte du Golfe aux marchés du monde entier.

Le HOA envisage la négociation et la finalisation de deux accords de vente et d’achat à long terme de 20 ans pour environ 3 millions de tonnes par an (Mtpa) de GNL au total provenant du projet Port Arthur LNG en cours de développement dans le comté de Jefferson, au Texas, et le Cameron GNL Phase 2projet en cours de développement à Hackberry, Louisiane. Le HOA envisage également la négociation d’un accord de vente de gaz naturel distinct pour environ 0,5 milliard de pieds cubes par jour (Bcfd) à livrer dans la région de Gillis, en Louisiane, comme approvisionnement en gaz d’alimentation pour les projets de GNL référencés.

De plus, Sempra Infrastructure et Williams prévoient de former une coentreprise stratégique pour détenir, agrandir et exploiter le pipeline Cameron Interstate existant de 2,35 Bcfd qui devrait livrer du gaz naturel au projet Cameron LNG Phase 2 en cours de développement, ainsi qu’au projet de Port Arthur. Pipeline Louisiana Connector qui devrait livrer du gaz naturel à l’installation proposée de Port Arthur LNG.

« Nous sommes ravis de continuer à faire progresser nos projets de GNL sur la côte américaine du golfe du Mexique et de pipelines associés, alors que nous nous efforçons de répondre à une demande mondiale croissante de sources d’énergie plus propres et plus fiables », a déclaré Justin Bird, PDG de Sempra Infrastructure . « Nous sommes impatients de faire progresser notre relation avec Williams, une entreprise aux vues similaires qui partage notre engagement à construire un avenir d’abondance énergétique, d’abordabilité et de sécurité. »

« Williams est ravi de poursuivre cette transaction stratégique avec Sempra Infrastructure. Nous y voyons une opportunité de combiner nos capacités tout au long de la chaîne de valeur du gaz naturel et d’augmenter la livraison de gaz naturel à faible émission de carbone, abordable et fiable de la tête de puits au marché international en pleine croissance », a déclaré Alan Armstrong, président et chef de la direction de Williams.. « Faciliter la livraison de gaz naturel de nouvelle génération pour atténuer les contraintes énergétiques au pays et à l’étranger, tout en aidant à atteindre les objectifs climatiques nationaux et mondiaux, est au cœur de notre stratégie axée sur le gaz naturel, et nous sommes impatients d’être bien alignés avec la stratégie unique de Sempra Infrastructure. capacités et avantages concurrentiels dans le domaine des infrastructures GNL.

Port Arthur LNG a le potentiel de devenir l’une des plus importantes installations d’exportation de GNL en Amérique du Nord. La phase 1 de Port Arthur LNG est autorisée et devrait inclure deux trains de liquéfaction et des réservoirs de stockage de GNL, ainsi que des installations associées capables de produire, dans des conditions optimales, jusqu’à environ 13,5 Mtpa de GNL. Sempra Infrastructure a récemment annoncé qu’elle prévoyait de prendre une décision finale d’investissement pour la phase 1 du projet de liquéfaction au premier trimestre de 2023. De plus, la société a annoncé le mois dernier qu’elle avait modifié et reformulé son contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction avec Bechtel Energy pour la phase 1. La phase 2 de Port Arthur LNG est en cours de développement en tant que projet de taille similaire situé à côté du projet de la phase 1.

Le projet Cameron LNG Phase 2 devrait inclure un seul train de GNL d’une capacité de production maximale de 6,75 Mtpa de GNL, ainsi que le désengorgement des trois trains de GNL existants. Le projet devrait inclure certaines améliorations de conception résultant en une installation plus rentable et plus efficace, tout en réduisant également les émissions globales de gaz à effet de serre.

Le HOA référencé est un accord préliminaire non contraignant, et le développement du GNL de Sempra Infrastructure et des projets de pipeline associés reste soumis à un certain nombre de risques et d’incertitudes, notamment la conclusion d’accords définitifs, l’obtention de tous les permis nécessaires, la signature de contrats d’ingénierie et de construction, le cas échéant. , obtenir des financements et parvenir à une décision finale d’investissement pour chaque projet.

Origine : Communiqué Sempra Infrastructure

Site internet : https://semprainfrastructure.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s