Déclaration de Gasunie sur les développements de Nord Stream.

Publié par

Le lundi 26 septembre, Gasunie a été informée par Nord Stream d’une baisse de pression constatée dans les gazoducs. Gasunie détient une part de 9 % dans Nord Stream 1 . Gasunie n’est pas actionnaire de Nord Stream 2 .

Il est rapidement devenu évident que les canalisations avaient été endommagées à plusieurs endroits, laissant s’échapper le gaz qui se trouvait encore dans les canalisations. Il semble très plausible que les dommages aient été causés délibérément. L’endommagement délibéré des pipelines est sans précédent et très grave, notamment en raison des graves dommages environnementaux qui en résultent. L’étendue exacte des dommages et les éventuelles actions de suivi ne peuvent être déterminées qu’après inspection des canalisations, ce qui n’est pas encore possible pour le moment. En tant qu’actionnaire, nous évaluerons la situation qui s’est présentée dès qu’il y aura plus de clarté. Nous sommes en contact étroit avec nos partenaires européens et les autorités gouvernementales compétentes.

Sécurité d’approvisionnement

Les deux gazoducs de Nord Stream 1 n’étaient pas utilisés, ces dommages n’affecteront donc pas le transport du gaz vers l’Europe. Gazprom avait déjà réduit les livraisons via Nord Stream 1 ces derniers mois et après des travaux de maintenance sur ses propres installations en septembre, n’a pas repris les livraisons de gaz vers l’Europe via ce gazoduc.

Même si les deux gazoducs Nord Stream 1 s’avéraient indisponibles pendant une longue période, cela n’aurait pas de conséquences pour la sécurité d’approvisionnement aux Pays-Bas au cours de l’hiver à venir. Gasunie Transport Services a récemment analysé qu’aucune pénurie de gaz ne devait se produire aux Pays-Bas si le gaz russe en Europe devait être complètement éliminé pendant un an. Dans ce cas, cependant, un certain nombre de conditions préalables doivent être remplies. En raison du niveau de remplissage élevé des stockages de gaz (plus de 90%), du doublement de la capacité d’importation de GNL via Eemshaven et Rotterdam, de la pleine utilisation des connexions d’importation avec le Royaume-Uni et la Belgique et de la réduction significative de la demande qui en résulte des prix élevés, les conditions préalables à ce scénario sont actuellement remplies.

Rapport annuel 2022

Avec la publication des chiffres semestriels en juillet, Gasunie a annoncé que la valeur comptable de la participation dans Nord Stream 1 avait été réduite de 508 à 240 millions d’euros. Si les conséquences de la situation actuelle seront de nature financière, nous l’inclurons dans la publication du rapport annuel. Cette publication est prévue pour le printemps prochain.

Nous suivons bien sûr la situation de près et sommes en contact permanent avec le gouvernement néerlandais et d’autres sociétés européennes d’infrastructures gazières.

Origine : Communiqué GASUNIE

Site internet : https://www.gasunie.nl/en

Site internet : https://www.nord-stream.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s