Les distributeurs norvégiens ressentent le pincement des véhicules électriques.

Publié par

Les immatriculations de voitures particulières neuves en Norvège sont désormais presque toutes électriques, ce qui inquiète les fournisseurs de lubrifiants pour ateliers automobiles.

Jusqu’à présent en 2022, les véhicules électriques représentaient 88 % de toutes les nouvelles immatriculations de voitures particulières, la part de marché la plus élevée des nouvelles immatriculations de véhicules électriques dans le monde. La majorité sont des véhicules électriques à batterie qui ne nécessitent aucune huile moteur pour voiture de tourisme.

Les Norvégiens suivent les mêmes schémas d’entretien des véhicules que les automobilistes du reste de l’Europe. Au cours des premières années de possession, les conducteurs ont tendance à faire appel à des concessionnaires franchisés pour l’entretien, y compris les vidanges d’huile. Ensuite, ils passent à des ateliers indépendants moins chers, a expliqué Geir Eikemo, directeur des ventes pour la région nordique chez Univar Solutions. Univar fournit aux concessionnaires privés et aux ateliers indépendants des Coquille lubrifiants, entre autres produits.

Eikemo pense que la demande des ateliers franchisés en lubrifiants automobiles diminuera plus tôt que celle des indépendants. L’âge moyen d’une voiture norvégienne est de 10,7 ans, la moyenne européenne, selon le Centre d’information finlandais du secteur automobile. Si le modèle de service d’Eikemo est correct, cela signifie que d’ici 2025, les fournisseurs de lubrifiants automobiles aux concessionnaires et ateliers franchisés ressentiront tous les effets des immatriculations à 100 % de véhicules électriques.

Castrol est le fournisseur d’huile moteur pour voitures particulières du groupe Volkswagen en Norvège. Le groupe Volkswagen vend le plus de voitures en Norvège, par l’intermédiaire de concessionnaires privés et du groupe Møller, le plus grand importateur de véhicules du pays.

Cependant, VW a déclaré qu’il cesserait complètement de vendre des véhicules à moteur à combustion interne en Norvège d’ici 2024. Déjà, 80 % des ventes du géant automobile allemand dans le pays scandinave sont des véhicules électriques.

« Nous verrons un effet, c’est certain. À l’avenir, la lutte devrait être pour les ateliers indépendants », a déclaré Eikemo. « Nos volumes ont été absolument stables et ont même augmenté dans une certaine mesure. » 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s