Sempra annonce un cadre de partenariat avec ConocoPhillips.

Publié par

Sempra a annoncé que sa filiale, Sempra Infrastructure , et ConocoPhillips ont conclu un accord principal (HOA) pour développer le projet Port Arthur LNG de Sempra Infrastructure et participer conjointement à d’autres infrastructures énergétiques connexes dans le sud-est du Texas et sur la côte pacifique du Mexique.

« Chez Sempra, nous pensons que de nouveaux partenariats audacieux seront essentiels pour résoudre les problèmes mondiaux de sécurité énergétique et de décarbonation », a déclaré Jeffrey W. Martin, président-directeur général de Sempra . « C’est pourquoi nous sommes ravis d’annoncer ce projet de partenariat avec ConocoPhillips, l’un des principaux producteurs mondiaux d’énergie qui partage également notre vision du développement et de la fourniture responsables de ressources énergétiques plus propres. »

« La décision de conclure cet accord avec Sempra nous offre une opportunité au rez-de-chaussée de participer à des développements de GNL de premier plan, renforçant notre engagement à aider à résoudre les besoins mondiaux en approvisionnement énergétique alors que nous passons à un avenir à faible émission de carbone », a déclaré Ryan Lance, président et chef de la direction de ConocoPhillips . « Sempra apporte une longue histoire de développement de projets GNL réussis, et nous sommes impatients de travailler ensemble pour fournir un GNL fiable pour soutenir la transition énergétique et renforcer la sécurité énergétique américaine et mondiale. »

L’annonce d’aujourd’hui marque une étape importante avec l’achèvement substantiel de la phase de commercialisation de la phase 1 du projet Port Arthur LNG. Le HOA référencé prévoit la négociation d’un accord définitif pour un accord de péage de gaz naturel liquéfié (GNL) de 20 ans pour 5 millions de tonnes par an (Mtpa) lors de la phase 1 du projet Port Arthur LNG en cours de développement dans le comté de Jefferson, au Texas. Le HOA envisage également un investissement en actions de 30 % dans la phase 1 de Port Arthur LNG par ConocoPhillips et la possibilité pour ConocoPhillips de fournir du gaz naturel supplémentaire à l’installation proposée, y compris du gaz naturel d’origine responsable, pour les autres ventes de GNL du projet.

En plus des dispositions liées à la phase 1 du projet, ConocoPhillips aurait la possibilité d’acquérir certains prélèvements de GNL et une participation au capital des développements futurs du site de Port Arthur LNG, qui pourraient inclure des trains de GNL supplémentaires ainsi que des infrastructures d’hydrogène à faible émission de carbone. . Sempra Infrastructure aurait également l’opportunité de participer à des projets de capture et de séquestration du carbone développés par ConocoPhillips au Texas ou en Louisiane dans le cadre du projet Port Arthur LNG.

La phase 1 du projet Port Arthur LNG est autorisée. Le projet devrait comprendre deux trains de liquéfaction de gaz naturel et des réservoirs de stockage de GNL, ainsi que des installations associées capables de produire, dans des conditions optimales, jusqu’à environ 13,5 Mtpa de GNL. Sempra Infrastructure et Bechtel travaillent à la mise à jour des termes du contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction à prix fixe du projet qui avait été annoncé précédemment en 2020. Un projet de phase 2 de taille similaire est également en cours de commercialisation et de développement actifs.

En outre, le HOA prévoit une collaboration entre les deux sociétés pour le prélèvement de GNL, l’approvisionnement en gaz naturel et la prise de participation pour la phase 2 du projet de développement des exportations ECA LNG en Basse-Californie, au Mexique, comprenant jusqu’à un tiers des volumes de GNL exportés.

Le projet d’exportation de liquéfaction ECA LNG Phase 2 est en phase préliminaire de développement par Sempra Infrastructure. La phase 1 d’ECA LNG est actuellement en construction et la première production de GNL par l’installation de 3,25 Mtpa est prévue d’ici la fin de 2024.

Le HOA référencé est un accord préliminaire non contraignant, et le développement des projets GNL de Sempra Infrastructure reste soumis à un nombre de risques et d’incertitudes, y compris la conclusion d’accords définitifs, l’obtention de tous les permis nécessaires, la signature de contrats d’ingénierie et de construction, l’obtention de financements et d’incitations et la prise d’une décision finale d’investissement pour chaque projet.

Origine : Communiqué Sempra Infrastructure

Site internet : https://semprainfrastructure.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s