Evonik se débarrasse de son unité commerciale Performance Materials.

Publié par

Evonik a annoncé la semaine dernière qu’elle quitterait son unité commerciale Performance Materials, qui fournit certains produits chimiques intermédiaires utilisés pour fabriquer des additifs pour lubrifiants et des lubrifiants. L’entreprise chimique conserve d’autres unités, dont son activité Specialty Additives, qui regroupe l’essentiel de ses activités dans l’industrie des lubrifiants.

La déclaration du 11 mai décrivait le désinvestissement comme une étape dans une stratégie visant à rendre l’entreprise plus durable et à réduire son impact environnemental. La société, basée à Essen, en Allemagne, n’a pas encore trouvé d’acheteur ou d’acheteurs pour l’unité Performance Materials, mais a déclaré que les bénéfices l’aideraient à augmenter ses investissements dans des produits présentant des avantages en matière de durabilité et dans des technologies permettant d’éviter les émissions de dioxyde de carbone.

Les responsables n’ont pas proposé de calendrier pour le désinvestissement.

Evonik est l’un des plus grands fournisseurs mondiaux d’additifs pour lubrifiants, proposant des agents améliorant l’indice de viscosité et des modificateurs de viscosité en polyméthacrylate, ainsi que des composants tels que des antimousses, des émulsifiants et des inhibiteurs de corrosion.

La division Performance Materials – qui représentait 2,9 milliards d’euros du chiffre d’affaires de 15 milliards d’euros d’Evonik en 2021 – comprend trois divisions : Performance Intermediates ; Superabsorbants ; et solutions fonctionnelles. Les produits Intermédiaires de performance comprennent des dérivés d’isobutène, utilisés pour produire des lubrifiants et des additifs pour lubrifiants.

Les responsables ont déclaré qu’ils s’attendaient à ce que les activités cédées prospèrent.

« Les entreprises dont nous nous retirons pour des raisons stratégiques sont configurées de manière optimale pour leur donner une voie responsable vers un bon avenir », a déclaré Christian Kullmann, président du conseil d’administration d’Evonik, aux investisseurs et analystes lors de la journée des marchés de capitaux de l’entreprise.

Specialty Additives comprend deux lignes d’activité liées aux lubrifiants – Oil Additives et Interface & Performance. Evonik présente ses activités d’additifs pour lubrifiants comme vertes et durables en se basant sur leur contribution à l’amélioration de l’économie de carburant et de l’efficacité des flux des lubrifiants automobiles et industriels.

D’ici 2030, Evonik vise à investir plus de 3 milliards d’euros (3,2 milliards de dollars américains) dans ce qu’elle appelle des «solutions de nouvelle génération», c’est-à-dire des produits offrant des avantages supérieurs en matière de durabilité. Cela représenterait environ 80% des investissements de croissance annuels. Au cours de la même période, l’entreprise investirait 700 millions d’euros supplémentaires dans les «technologies de nouvelle génération», en vue d’optimiser les processus de production et les infrastructures afin d’éviter les émissions de dioxyde de carbone. (Lubesngreases 17/5/22)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s