TotalEnergies ouvre une usine en Algérie.

Publié par

TotalEnergies a ouvert une usine de mélange de lubrifiants sur la côte méditerranéenne de l’Algérie pour répondre à la croissance du marché dans ce pays.

L’usine, située à Bethioua, dans la province d’Oran, a une capacité de fabrication de 40 000 tonnes métriques par an en une seule équipe. Un porte-parole du géant français de l’énergie a déclaré que l’installation pourrait accueillir une extension à 100 000 t/a. Il comprend également un laboratoire d’analyse d’échantillons de lubrifiants. Le prix du projet n’a pas été dévoilé.

TotalEnergies vend déjà des lubrifiants en Algérie, une ancienne colonie française, en important d’autres endroits, mais la société pense que produire dans le pays améliorera l’activité.

« Cela nous aidera également à proposer une solution logistique plus agile et sera l’occasion de construire un réseau de sous-traitants pour accompagner [les clients] dans leur développement », a déclaré Julia Boue, la porte-parole, ajoutant que les services clients vont également s’améliorer. lorsqu’il est offert localement.

L’usine est située à Arzew, une zone industrielle de Bethioua et le principal port d’Algérie pour les expéditions de pétrole et de gaz naturel. La compagnie pétrolière nationale Sonatrach exploite une raffinerie de carburant à Arzew qui fournira de l’huile de base pour l’usine de mélange.

TotalEnergies a fixé la demande de lubrifiants de l’Algérie à 146 000 t/an, citant des estimations d’IHS Markit, et a déclaré qu’il considérait le marché comme attractif en raison des tendances de développement économique du pays. Au cours des dernières décennies, l’économie s’est lentement déplacée de l’agriculture et de l’industrie légère vers l’industrie plus lourde, y compris le traitement du pétrole et de la pétrochimie et la production d’acier.

Cependant, la croissance économique a régulièrement ralenti ces dernières années. Selon les calculs de la Banque mondiale, le produit intérieur brut a augmenté de 3,8 % en 2014, mais le taux d’augmentation a diminué au cours de chacune des cinq années suivantes, tombant à 1 % en 2019. En 2020, première année de la pandémie de COVID-19, la Le PIB a chuté de 5,5 %.

« TotalEnergies a construit cette installation pour accompagner le développement industriel de l’Algérie », a déclaré Boue. « Nos cibles sont les segments industriels, automobiles et marins. »

La société dispose d’une chaîne de centres de vidange d’huile pour les véhicules légers et lourds ainsi que pour les deux-roues et estime que cela fournit un canal de vente synergique. La société a déclaré que l’usine de mélange fabriquera des lubrifiants principalement destinés à la vente en Algérie, mais qu’elle étudiera également les opportunités d’exportation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s