L’UFIP se transforme et devient Ufip Énergies et Mobilités.

Publié par

À l’occasion de sa conférence de presse annuelle, l’UFIP a présenté sa nouvelle vision. L’UFIP devient Ufip Énergies et Mobilités et se dote d’une nouvelle identité visuelle.

Sous sa dénomination datant de 1990, l’UFIP représentait l’industrie pétrolière en France. Engagés aujourd’hui dans la décarbonation de leurs processus industriels et de leurs produits, tous ses membres se transforment résolument en acteurs multi-énergies en intégrant de plus en plus des processus innovants de réduction du carbone et la production d’énergies alternatives – comme les carburants liquides bas carbone dont les carburants de synthèse, l’hydrogène bas carbone, le CSC*, le CCU*, ou encore l’électricité verte et le biogaz. Ils investissent dans la transition énergétique afin d’apporter des solutions durables permettant d’atteindre les objectifs climatiques.

C’est ainsi que l’UFIP change d’identité afin d’incarner la transformation de ses membres et souligner la contribution qu’ils peuvent apporter en qualité de seuls acteurs multi-énergies, c’est-à-dire producteurs et distributeurs de toutes les formes d’énergies, en particulier celles nécessaires aux mobilités en France. « Avec ce changement de nom, nous montrons que nous embrassons différentes solutions énergétiques et témoignons de notre volonté de contribuer concrètement à la mise en œuvre d’une transition durable, depuis nos procédés industriels jusque sur les routes », a déclaré Olivier Gantois, Président d’Ufip Énergies et Mobilités.

Ce nouveau nom associé à sa nouvelle identité visuelle témoigne ainsi de la nouvelle ambition d’Ufip Énergies et Mobilités : celle d’être une organisation professionnelle de fournisseurs multi-énergies en France, en mesure de jouer ce rôle indispensable de passerelle entre les énergies fossiles d’aujourd’hui et les énergies bas carbone ; celle d’être aussi au service des Français dans l’accélération de la décarbonation des transports et le développement des mobilités de demain.

« Nous souhaitons construire avec l’ensemble des parties prenantes et de nos membres, actuels et futurs, un nouveau modèle énergétique pour la France qui tienne compte des impératifs économiques et sociaux de cette transformation. Notre mission est bien d’être le porte-parole d’une profession, plus que jamais au service de ses clients – particuliers, professionnels, collectivités –, et de contribuer à la réussite de cette transition », a commenté Olivier Gantois.

* CSC (Captage et Stockage de CO2) : chaîne de valeur technologique qui capte le CO2 avant son émission dans l’atmosphère et le stocke en toute sécurité, en profondeur dans le sous-sol. Ce processus utilise les mêmes mécanismes naturels qui ‘stockent’ le CO2 depuis des millions d’années.

* CCU (Captage de Carbone et Utilisation) : série de technologies qui utilisent ou transforment le CO2
pour fabriquer des combustibles, du fourrage, des produits chimiques, des matériaux de construction
ou d’autres produits. Certaines technologies nécessitent un flux de CO2 purifié (concentré),
tandis que d’autres peuvent utiliser les fumées riches en CO2.

Origine : Communiqué Ufip Énergies et Mobilités

Site internet : https://www.energiesetmobilites.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s