Aramco conclut un accord de gazoduc avec un consortium mondial d’investisseurs.

Publié par

Saudi Arabian Oil Company ( Aramco ) et un consortium d’investisseurs internationaux, dirigé par des filiales de BlackRock et Hassana, ont annoncé la conclusion réussie de l’accord de location et de cession-bail précédemment annoncé le 6 décembre 2021 . Le consortium a acquis une participation de 49 % dans Aramco Gas Pipelines Company, une filiale d’Aramco, pour 15,5 milliards de dollars. Le consortium comprend des investisseurs institutionnels de premier plan, dont, entre autres, Keppel Infrastructure Trust, Silk Road Fund et China Merchants Capital.

Cet investissement à long terme par le consortium représente une nouvelle avancée dans le programme d’optimisation du portefeuille d’Aramco et met en évidence les fortes opportunités d’investissement présentées par les importants actifs d’infrastructure d’Aramco. Cela souligne également les solides perspectives à long terme d’Aramco et l’attrait du Royaume d’Arabie saoudite pour les principaux investisseurs institutionnels.

Dans le cadre de la transaction, annoncée pour la première fois en décembre 2021, Aramco Gas Pipelines Company et Aramco ont conclu un accord de location et de cession-bail de 20 ans concernant le réseau de gazoducs d’Aramco. Dans le cadre de cet accord, Aramco Gas Pipelines Company recevra un tarif payable par Aramco pour les produits gaziers spécifiés qui transitent par le réseau, soutenu par des engagements minimaux de débit. Aramco conserve une participation majoritaire de 51 % dans Aramco Gas Pipeline Company et conserve également la pleine propriété et le contrôle opérationnel du réseau de gazoducs. La transaction n’impose aucune restriction sur les volumes de production d’Aramco.

L’annonce fait suite à la clôture d’une transaction d’infrastructure de 12,4 milliards de dollars liée au réseau d’oléoducs de pétrole brut stabilisé d’Aramco en juin 2021 .

Parallèlement à la clôture de cette transaction, Aramco a également signé un protocole d’accord (MoU) avec BlackRock, pour explorer des opportunités conjointes dans de futurs projets de transition énergétique liés à des infrastructures énergétiques à faible émission de carbone. Le protocole d’accord renforce la relation avec BlackRock, améliorant les opportunités d’éventuelles collaborations futures.

Président et chef de la direction d’Aramco, Amin H. Nasser, a déclaré : « Cet accord est notre deuxième transaction d’infrastructure historique en moins d’un an et une autre avancée majeure dans notre stratégie de création de valeur à long terme. La participation du consortium dirigé par BlackRock et Hassana souligne l’attrait du portefeuille d’Aramco pour les principaux investisseurs mondiaux alors que la transformation économique de l’Arabie saoudite prend de l’ampleur, nécessitant une infrastructure et un réseau énergétiques robustes qui sont essentiels pour répondre aux besoins d’un secteur industriel en expansion.

En même temps qu’Aramco augmente sa production de gaz et recherche de nouvelles opportunités dans les sources d’énergie à faible émission de carbone au cours de la prochaine décennie, l’importance de notre infrastructure énergétique par rapport à la sécurité et à la fiabilité énergétiques mondiales devrait prendre de l’importance.

Abdulaziz M. Al Gudaimi, vice-président principal du développement d’entreprise d’Aramco , a déclaré : « Nous restons concentrés sur la maximisation du potentiel de nos actifs et sur l’évaluation de nouvelles opportunités d’investissement afin d’améliorer encore notre bilan solide. La transaction d’infrastructure gazière avec BlackRock et Hassana témoigne de la relation avec les investisseurs mondiaux et met l’accent sur le gaz en tant que pilier clé de la croissance sur les marchés nationaux et internationaux.

Larry Fink, président-directeur général de BlackRock, a déclaré : « Nous sommes ravis de conclure cette transaction historique et d’approfondir notre partenariat avec Aramco en signant un protocole d’accord pour développer ensemble des infrastructures énergétiques à faible émission de carbone. Atteindre un monde net zéro ne se fera pas du jour au lendemain. Cela nous oblige à modifier le mix énergétique par étapes progressives pour parvenir à un avenir énergétique vert. Des titulaires audacieux et avant-gardistes comme Aramco ont l’expertise technique et le capital pour jouer un rôle crucial dans cette transformation, et nous attendons avec impatience notre future collaboration.

Saad A. AlFadly, PDG de Hassana Investment Company, a ajouté : « Nous sommes ravis d’avoir conclu cette transaction historique qui met en évidence notre volonté d’investir dans des infrastructures critiques au Royaume d’Arabie saoudite. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires d’Aramco et de BlackRock pour faire de cet investissement un succès à long terme. »

Origine : Communiqué ARAMCO

Site internet : https://www.aramco.com/en/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s