Petrolimex nomme Dao Nam Hai nouveau directeur général.

Publié par
PLX

Vietnam National Petroleum Group, également connu sous le nom de Petrolimex, a nommé Dao Nam Hai au poste de directeur général à compter du 1er mars 2022. 

Il succèdera à Tran Ngoc Nam, qui a été nommé par le conseil d’administration de Petrolimex en tant que responsable, après le départ à la retraite de Pham Duc Thang en novembre 2021.

Avant sa nomination, Hai, titulaire de deux masters en droit et en administration des affaires, était directeur général adjoint de Petrolimex depuis le 1er octobre 2017. 

Avant sa nomination au poste de directeur général adjoint de Petrolimex, Hai a occupé de nombreux autres postes importants, notamment :

  • membre du conseil d’administration de Petrolimex Joint Stock Insurance Company (PJICO) (2009)
  • directeur général de PJICO (mars 2013)
  • membre du conseil d’administration de JSC 1-Petrolimex Construction Corporation (mars 2013)
  • membre indépendant du conseil d’administration de Vietnam National Reinsurance Corporation (25 avril 2013).

Petrolimex, dont les actions sont négociées à la Bourse de HoChiMinh (HOSE), détient près de 40% du marché pétrolier vietnamien avec 5 000 stations-service dans tout le pays.

La Vietnam National Petroleum Corporation a été initialement créée en janvier 1956 sous le nom de Vietnam National Petroleum Corporation. En juillet 2011, Petrolimex a vendu 2,56% de ses actions dans le cadre d’une introduction en bourse, le gouvernement vietnamien conservant une participation majoritaire. En mai 2016, JX Nippon Oil (aujourd’hui ENEOS Corporation) est officiellement devenu actionnaire à 9,09 % de Petrolimex, réduisant ainsi la participation du Comité vietnamien pour la gestion du capital de l’État (CSCM). L’année dernière, ENEOS a finalisé l’achat de 25 millions d’actions supplémentaires. 

Avec cet accord, la société japonaise, qui aspire à être la première société énergétique intégrée d’Asie, est devenue le troisième actionnaire de Petrolimex avec un montant total d’actions de 63 millions, soit 4,87 %. Committee for State Capital Management (CSCM) détient 981,68 millions d’actions (75,87%), et Nippon Oil & Energy Vietnam, une filiale d’ENEOS, détient 103,5 millions d’actions (8%).

Cela s’est traduit par une part totale détenue par Nippon Oil & Energy Vietnam et sa société mère japonaise ENEOS à environ 12,87 %. (fuelsandlubes 14/2/22)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s