La collecte de lubrifiants usagés en Espagne en hausse.

Publié par

La collecte de lubrifiants usagés en Espagne a augmenté de 16 % au premier semestre de cette année, par rapport à la même période l’année dernière, et le total prévu cette année est supérieur de 4 % à celui de l’année dernière, selon Sigaus, une organisation à but non lucratif basée à Madrid. qui gère le recyclage du pays des lubrifiants usés.

Le pays a collecté 89 204 tonnes d’huiles usagées pour le premier semestre 2021, contre 76 993 tonnes au cours de la même période l’année dernière, a déclaré Sigaus dans un rapport publié le 10 décembre couvrant 2020 et le premier semestre de cette année.

Pour l’ensemble de l’année 2021 – sur la base des volumes moyens de collecte d’huiles usagées de juillet à décembre de 2016 à 2019 – l’association prévoit de collecter 175 000 tonnes, soit une augmentation de 4 % par rapport à 2020.

L’association a attribué les totaux inférieurs de 2020 aux blocages liés à la pandémie au printemps de cette année, qui ont été en partie compensés au second semestre de cette année par l’intensification des activités de production et de collecte de pétrole. Sigaus a noté qu’au 30 juin, le volume généré représentait généralement 50 à 52 % du total de la collecte annuelle – un chiffre qui en 2020 a été réduit à 45 %.

Le rapport Sigaus a ventilé la production d’huiles usagées 2020 par nombre de points de production et volume généré par chaque secteur. L’Espagne compte 67 524 points de collecte, dont 55 % sont des ateliers automobiles et 15 % des installations industrielles. Divers autres secteurs représentaient les 30 % restants des points de collecte, notamment le tourisme, l’agriculture, la location de véhicules et de machines, la construction, les transports, le commerce et d’autres activités.

38% des huiles collectées proviennent d’ateliers et 30% de sites industriels. En moyenne, chaque producteur industriel a généré au total 5 tonnes d’huiles usagées en 2020, soit environ trois fois celle d’un atelier moyen.

Sigaus gère le système collectif de responsabilité élargie des producteurs, un programme visant à garantir que le raffinage des huiles usagées reste financièrement viable. Elle le fait en versant des subventions aux collecteurs et raffineurs d’huiles usées. Les fonds proviennent d’une taxe perçue par kilogramme par les installateurs d’huile moteur.

L’organisation augmente ou diminue ses subventions chaque trimestre en fonction des fluctuations des prix des huiles de base et des huiles usagées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s