Nouveau contrat majeur d’un milliard de couronnes pour Aibel.

Publié par
New major billion-kroner contract for Aibel

Aibel a remporté un contrat d’ Equinor , au nom des partenaires de licence d’Oseberg, pour l’ingénierie, l’approvisionnement, la construction et l’installation (EPCI) pour l’électrification partielle du centre de terrain d’Oseberg et d’Oseberg Sud. Le contrat comprend également la mise à niveau de la capacité de traitement du gaz au centre de terrain d’Oseberg et a une valeur estimée à plus de 4 milliards de NOK.

Aibel estime que l’exécution du projet nécessitera env. 1 300 années-homme. Ce prix succède à l’achèvement par Aibel de l’ingénierie et de la conception de base (FEED) du projet, qui vise à maximiser les exportations de gaz d’Oseberg et en même temps à établir une solution pour l’électrification des compresseurs de gaz. Cela réduira les émissions de CO2 de la production offshore d’env. 320 000 tonnes par an.

Le contrat est attribué quelques jours seulement après l’attribution à Aibel de quatre contrats Equinor d’une valeur totale d’environ 5 milliards de NOK, options comprises. Les attributions de cette semaine garantissent des contrats pour près de 10 milliards de NOK et sont très bien accueillies selon le président et chef de la direction d’Aibel.

« Cette semaine, nous avons consolidé notre position de premier fournisseur de solutions pour l’électrification des usines de production et de traitement offshore et onshore. Nous sommes fiers de jouer un rôle central dans les travaux de décarbonisation de la production norvégienne de pétrole et de gaz. Comme on le sait, le pétrole norvégien et l’industrie du gaz a l’ambition de réduire les émissions de CO2 des rayons de 40 % d’ici 2030 », a déclaré Mads Andersen, président et chef de la direction d’Aibel .

« Le contrat d’Oseberg signifie que pour la première fois, la part des énergies renouvelables dans le carnet de commandes d’Aibel est supérieure à la part du pétrole et du gaz. Les énergies renouvelables représentent désormais plus de 60 % du carnet de commandes d’environ 14 milliards de NOK, dont l’éolien offshore et l’électrification représentent à peu près une part égale. C’est une étape importante dans notre transformation vers les énergies renouvelables », ajoute Andersen.

L’exécution du projet sera réalisée dans les bureaux d’Aibel à Bergen et Stavanger, avec le soutien des bureaux de Haugesund et d’Oslo. La mission comprend également la construction de trois nouveaux modules pour le centre de terrain d’Oseberg, qui comprendront des équipements pour les compresseurs électriques et la réception d’énergie électrique depuis le rivage. Les modules seront construits sur le chantier d’Aibel à Haugesund. En outre, Aibel réalisera les travaux d’intégration associés en mer et sur l’installation onshore de Kollsnes, où la société fournira, entre autres, les installations électriques d’une nouvelle sous-station.

Le projet démarrera immédiatement et sera achevé à l’été 2026. Le contrat nécessite l’approbation réglementaire du projet.

Origine : Communiqué Aibel

Site internet : https://aibel.com/en

Site internet : https://www.equinor.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s