Les lubrifiants et les huiles destinées au marché Automobile.

Publié par

Qu’est-ce qu’un lubrifiant ? De quoi est-il composé ? 


Issu du raffinage du pétrole brut, les huiles sont fabriquées à partir d’une huile dite de base, minérale et ou synthétique voire gaz, pour environ 70 à 80 %, l’ajout d’additifs pour 20 à 30 % ce qui permet l’élaboration du produit fini. Quelles sont les propriétés des huiles et à quoi servent-elles ? Les fonctions principales d’un lubrifiant sont de réduire les forces de frottement, réduire l’usure, refroidir, nettoyer et maintenir les surfaces propres. On peut y ajouter également des caractéristiques qui permettent d’assurer l’étanchéité, transmettre la puissance et protéger contre la corrosion. 

Comment vérifier que notre lubrifiant assure bien son travail ?


 Une analyse simple de l’huile autorise un diagnostic sur l’état de santé du moteur de votre véhicule et prédit l’avenir……une veille évitant ainsi des dysfonctionnements futurs. 

Indispensable ! Vérifier la viscosité de notre lubrifiant ! De quoi s’agit-il ? 


La viscosité est la mesure de la résistance du fluide à l’écoulement. La viscosité cinématique se mesure en cst (centistoke) ou mm²/sec. On parle d’ailleurs de grade de viscosité. Ils sont déterminés à froid et à chaud, c’est pourquoi nous parlons de lubrifiants multigrades et évoquons les indices à froid et à chaud ; par exemple 10W40 ou bien 5W30. Le W signifie « Winter » en Anglais et indique que plus il fait froid plus nous aurons besoin d’une huile avec une meilleure pompabilité à froid donc mieux vaut privilégier les grades plus fluides de type 0W (-40°C) voire 5W (-35°C) aux 15W (-25°C) et 10W (-30°C). Pour les indices à chaud, on mesure la viscosité à 100°C alors qu’elle est relevée à -18°C pour le grade à froid. Les constructeurs automobiles déterminent les viscosités adaptées aux véhicules qu’ils commercialisent. On retrouve ces indications et la périodicité de maintenance dans le carnet d’entretien du véhicule.

Comment vont s’adapter les lubrifiants aux nouvelles contraintes des normes EURO VI ?


L’évolution des normes d’émissions de pollution, EURO V et maintenant EURO VI engendre de nouveaux défis pour les lubrifiants. On assiste de manière permanente à une pression sur les consommations de carburants via le CO², sur le coût des véhicules (Low Cost) et la mise en service des Bio-carburants de type E10. L’arrivée des normes EURO VI sévérise énormément les contraintes liées aux huiles. Plus d’exigences pour faire face à l’oxydation soit l’emploi quasi permanent d’huile de base synthétique, il faut également favoriser la dispersion des boues « black sludge » et garantir le « Fuel Economy » en ajoutant des modificateurs de friction et en proposant des huiles génératrices d’économie de carburant beaucoup plus fluides de type 5W30 voire 0W30. Les huiles doivent être plus détergentes et dopées en agent anti-usure afin d’élimer plus facilement les suies et contrôler les acides. Enfin, pour protéger les systèmes de post traitement qui sont maintenant généralisés sur les véhicules automobiles et utilitaires, des nouvelles normes ACEA (Association des Constructeurs Européens d’Automobiles) et API (American Petroleum Institute) définissants des huiles « Low SAPS » ont été créés ; basse teneurs en : SA, cendres sulfatés / P, phosphore / S, soufre. Les constructeurs automobiles ont dû s’adapter à ces nouvelles contraintes. Les véhicules diesels pourtant largement diffusés sur le marché et moins polluants (via le filtre à particules) laissent la place aux motorisations essence. C’est le retour en grâce pour le moteur essence ! Souvent suralimenté et ou « downsizé », de plus petite cylindrée, il permet de mieux contrôler les émissions et il est également plus facilement associé au moteur électrique. C’est l’avènement des modèles hybrides et du tout électrique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s