Fluxys s’associe aux gestionnaires de réseau de transport de gaz de la mer du Nord pour libérer tout le potentiel énergétique de la mer du Nord.

Publié par

La mer du Nord a le potentiel de fournir une énergie plus abordable, sûre et durable à l’Europe. Le déploiement d’énergies renouvelables en mer du Nord, y compris l’électricité verte et l’hydrogène vert provenant de l’éolien offshore, ainsi que la capture et la séquestration du carbone, seront essentiels pour atteindre l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050, tel que défini dans le rapport européen sur le climat. Droit et stratégie britannique Net Zero.

Afin d’atteindre les objectifs ambitieux de production d’énergie éolienne offshore et de capacité de production d’hydrogène vert associée, les GRT entourant la mer du Nord – Energinet, Fluxys , Gascade, Gas Networks Ireland, Gassco, Gasunie, GRTGaz, National Gas Transmission et OGE – ont ont signé une déclaration commune qu’ils ont transmise à leurs chefs d’État respectifs.

Dans la déclaration, les GRT s’engagent à un développement harmonieux de tout le potentiel d’énergies renouvelables de la mer du Nord. Compte tenu des perspectives de capacité éolienne offshore de chaque pays autour de la mer du Nord, certains pays bénéficieront d’une production d’énergie renouvelable excédentaire tandis que d’autres pays n’auront pas suffisamment de ressources nationales. Cela stimulera les flux d’import-export entre les pays grâce à un système d’énergie offshore renouvelable – à la fois l’électricité et l’hydrogène.

Grâce à leur expérience dans l’exploitation de gazoducs dans et autour de la mer du Nord avec des services d’accès de tiers dans un environnement réglementé, garantissant un approvisionnement en gaz sûr aux clients européens, les GRT gaziers sont bien placés pour déployer une infrastructure de gazoducs d’hydrogène, éventuellement en réaffectant le gaz naturel existant au large des côtes. gazoducs et/ou l’installation de nouveaux gazoducs et, en fonction des spécificités nationales et de l’organisation du marché, cette expérience peut également être utile pour déployer des infrastructures de transport de CO2.

Afin d’exploiter tout le potentiel des ressources de la mer du Nord, les GRT gaz appellent toutes les parties prenantes, des GRT gaz et électricité aux futurs gestionnaires de réseaux hydrogène en passant par les décideurs politiques, à unir leurs forces sur les points d’action clés suivants :

   – Élaboration d’un cadre coûts-avantages pour résoudre les problèmes de répartition transfrontalière des coûts et de financement entre les pays
   – Élaboration d’un cadre juridique et réglementaire pour le déploiement optimal de l’infrastructure de transport d’hydrogène et de CO2 nécessaire
   – Élaboration d’un cadre de marché pour permettre le déploiement précoce de la chaîne de valeur de l’hydrogène offshore
   – Accélération des processus d’autorisation et de planification de l’espace maritime (schéma directeur) avec la participation des GRT d’électricité et de gaz

Pascal De Buck, CEO de Fluxys, déclare : « En tant que GRT signataires de la Belgique, du Danemark, de la France, de l’Allemagne, de l’Irlande, de la Norvège, des Pays-Bas et du Royaume-Uni, nous soutenons pleinement l’ambition affichée par les pays participants au Sommet de la mer du Nord. Un système équilibré de l’électricité et l’hydrogène vert de l’éolien de la mer du Nord est la voie à suivre pour réduire les coûts globaux du système tout en renforçant sa robustesse. Unissons nos forces pour garantir qu’aucune rafale de vent ne se perde en mer du Nord.

Origine : Communiqué FLUXYS

Site internet : https://www.fluxys.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s