Equinor : Deuxième découverte de l’année près du champ de Troll en Mer du Nord.

Publié par

Equinor a de nouveau trouvé du pétrole et du gaz près du champ de Troll en mer du Nord. Il s’agit de la huitième découverte d’Equinor dans la zone depuis 2019.

Les volumes sont estimés entre 24 et 84 millions de barils équivalent pétrole, avec un peu plus de pétrole que de gaz. Baptisé Heisenberg, le puits de découverte a été foré par la plate-forme de forage Deepsea Stavanger. Equinor est l’opérateur et DNO est un partenaire.

La découverte est considérée comme commercialement intéressante, en partie parce qu’elle peut utiliser l’infrastructure existante connectée à la plate-forme Troll B. Cependant, un puits d’évaluation est nécessaire pour obtenir une estimation plus précise de la taille avant de pouvoir conclure si les volumes peuvent être récupérés. Les parties envisagent de forer le puits d’appréciation en 2024.

« Notre jeu d’exploration Troll continue de livrer. Avec des découvertes dans huit puits d’exploration sur neuf, nous approchons d’un taux de réussite de 90 %. Nous prévoyons d’explorer davantage la région, tout en examinant des solutions de développement possibles pour les découvertes qui ont été faites. Nous avons une bonne infrastructure dans la région et pouvons rapidement mettre sur le marché des barils compétitifs d’ici à faible coût et avec de faibles émissions de CO2 », déclare Geir Sørtveit, vice-président senior d’Equinor pour l’exploration et la production à l’ouest .

Cinq des huit découvertes ont été faites dans des licences attribuées dans le cadre de rondes APA.

Cela fait un peu plus d’un mois qu’Equinor et ses partenaires ont fait la découverte de Røver South dans la même zone. Grâce à des acquisitions il y a deux semaines, Equinor a augmenté sa participation dans quatre des découvertes faites dans la région.

Stratégie d’exploration d’Equinor
   – Nous explorerons des volumes dans des zones matures où les découvertes peuvent être liées à l’infrastructure existante afin de maximiser la valeur des investissements que nous avons réalisés sur cinquante ans.
   – Nous allons forer entre 20 et 30 puits d’exploration chaque année à l’avenir.
   – Environ 80 % des puits d’exploration seront forés dans des zones connues proches des infrastructures, mais de nouvelles zones et idées sélectionnées seront testées.
   – Nous forerons des puits sur la base de trois critères principaux : rentabilité élevée et prix d’équilibre bas, période de récupération courte et faible intensité carbone.
   – L’exploration est essentielle pour maintenir la trésorerie du NCS et sécuriser les volumes de gaz nécessaires au développement d’une chaîne de valeur de l’hydrogène bleu.

Origine : Communiqué Equinor

Site internet : https://www.equinor.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s