Enagás accepte de rejoindre l’interconnexion européenne BBL.

Publié par

 – La société conclut un accord pour acheter 20% de BBL Company, propriétaire de l’interconnexion entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas, à Uniper.
   – Cette opération s’inscrit dans le cadre des objectifs du Plan Stratégique de la Société visant à contribuer à la sécurité d’approvisionnement en Europe et à la décarbonation

Enagás a conclu un accord avec l’Allemand Uniper pour acquérir une participation de 20% dans la Société néerlandaise BBL, propriétaire d’un tronçon de 235 kilomètres interconnexion gazière entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

A l’issue de cette opération, l’actionnariat de BBL sera le suivant : Gasunie (60%), Fluxys (20%) et Enagás (20%). Après la clôture de l’acquisition, trois gestionnaires de réseau de transport (GRT) seront propriétaires de cette infrastructure clé pour la sécurité d’approvisionnement de l’Europe.

À cet égard, l’accord permet à Enagás de progresser dans son positionnement comme l’un des principaux opérateurs pour renforcer la sécurité de l’approvisionnement énergétique en Europe, conformément au plan stratégique de l’entreprise.

Outre les conditions suspensives habituelles en matière d’approbations réglementaires, la transaction est soumise à un droit de préemption des autres copropriétaires existants de la société BBL.

L’investissement d’Enagás dans cet achat est d’environ 75 millions d’euros, sous réserve du respect des conditions suspensives inhérentes à ce type d’opération.

Interconnexion clé pour l’Europe

BBL Company est l’opérateur de l’interconnexion BBL, un gazoduc de 235 kilomètres qui est essentiel à la sécurité de l’approvisionnement énergétique de l’Europe avec un flux bidirectionnel de gaz naturel entre les Pays-Bas et le Royaume-Uni. L’infrastructure, incluse dans la carte dorsale européenne de l’hydrogène – une initiative impliquant 31 GRT européens de 28 pays européens conduisant un futur réseau hydrogène de l’UE – pourrait être adaptée pour le transport d’hydrogène vert en reliant les points de production et de consommation aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Le gazoduc sous-marin a une capacité maximale de 15 Gm3/an de flux direct entre Balgzand aux Pays-Bas et Bacton au Royaume-Uni et de 5 Gm3/an dans le sens inverse.


Origine : Communiqué Enagás

Site internet : https://www.enagas.es/enagas

Site internet : https://www.uniper.energy/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s