La consommation française de produits énergétiques en 2022.

Publié par

– Les livraisons de carburants routiers sont en hausse de 2,2 % sur l’année 2022*, Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques connaît une hausse de 3,7 % par rapport à 2021.

Sur l’ensemble de l’année 2022 et selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français se sont établies à 49,290 millions de m3, en hausse de 2,2 % par rapport à l’année 2021. Elles restent en léger retrait de 1,6 % par rapport à 2019 (avant covid).

Les livraisons de supercarburants sans plomb affichent une hausse 10,6 % par rapport à 2021 alors que les livraisons de gazoles ont baissé de 0,5 %, confirmant le basculement observé mois après mois, d’une partie des consommations de gazoles vers celles des essences. La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers se situe ainsi à 73,5 %*** à fin 2022 (- 2,0 points par rapport à 2021).

Sur l’année 2022, les livraisons de carburéacteur ont atteint 6,921 millions de m3, enregistrant une hausse de 52,8 % par rapport à 2021. Elles restent néanmoins en retrait de 21 % par rapport à 2019 (avant covid) ; celles de gazole non routier sont en hausse de 2,7 % à 5,536 millions de m3 ; celles du fioul domestique sont en baisse de 19,4 % à 4,894 millions de m3.

Au total, les livraisons de produits pétroliers énergétiques augmentent de 3,7 % sur l’année pour s’établir à 53,507 millions de tonnes, sans retrouver leurs niveaux d’avant covid (- 5,4 % par rapport à 2019).

Sur ce mois de décembre 2022, les livraisons de carburants routiers sur le marché français se sont établies à 4,114 millions de mètres cubes (- 4,0 %) par rapport à décembre 2021.

Plus spécifiquement, les livraisons de supercarburants sans plomb ont augmenté de 5,6 % et celles des gazoles ont baissé de 7,2 %.

Toujours sur le mois de décembre, les livraisons de carburéacteur sont en hausse de 17,1 % à 0,594 million de m3 (- 10,7 % par rapport à 2019) ; celles de gazole non-routier augmentent de 1,3 % à 0,315 million de m3 ; les livraisons de fioul domestique sont en baisse de 21,6 % par rapport à décembre 2021 à 0,551 million de m3 .

Au global, les livraisons de produits pétroliers énergétiques en décembre s’établissent à 4,636 millions de tonnes, en baisse de 4,2 % par rapport à décembre 2021.

« L’année 2022 a été marquée par la poursuite de la reprise amorcée en 2021. Les livraisons de carburéacteur et de carburants routiers, en particulier des essences, sont restées très soutenues dans un contexte de hausse des prix lié aux tensions internationales et au conflit russo-ukrainien. Nous partagerons une analyse plus poussée de ces résultats à l’occasion de la prochaine conférence de presse d’Ufip Energies et Mobilités le 9 mars prochain. » a déclaré Olivier Gantois, président d’Ufip Énergies et Mobilités.

*Par rapport à l’année 2021
**Comité Professionnel du Pétrole
*** volume

( euro-petrole 18/01/23)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s