RWE et Equinor conviennent d’un partenariat stratégique pour la sécurité d’approvisionnement et la décarbonisation.

Publié par

– L’hydrogène bleu* et vert** sera transporté de la Norvège vers l’Allemagne via un pipeline d’hydrogène, sur la base de l’ambition d’Equinor de produire de l’hydrogène en Norvège
   – Des partenaires développeront des projets dédiés à l’hydrogène offshore le long du pipeline pour augmenter progressivement la part d’hydrogène renouvelable de importations
   – Investissement conjoint dans 3 GW de capacité CCGT prête pour l’hydrogène en Allemagne prévue

Anders Opedal ( Equinor ) et Dr Markus Krebber ( RWE) ont convenu d’un partenariat énergétique stratégique entre leurs entreprises. L’accord comprend des projets à grande échelle qui contribueront à l’approvisionnement énergétique européen ainsi qu’à la montée en puissance de l’économie de l’hydrogène en Allemagne et dans l’UE. En outre, le partenariat renforcera la sécurité d’approvisionnement à long terme d’un secteur électrique européen décarboné.

Les investissements sont subordonnés à la construction d’un pipeline d’hydrogène entre la Norvège et l’Allemagne et d’une infrastructure allemande d’hydrogène en aval. En prévision de cette infrastructure, Equinor et RWE proposent une série d’investissements qui seraient des éléments majeurs pour l’approvisionnement européen en hydrogène et son utilisation dans le secteur de l’électricité à partir de 2030.

«Grâce à cette collaboration, nous renforcerons la sécurité énergétique à long terme du premier pays industriel d’Europe tout en offrant une voie viable vers une transition énergétique nécessaire pour les industries difficiles à réduire. Cette collaboration a le potentiel de faire de la Norvège un fournisseur clé d’hydrogène pour l’Allemagne et l’Europe. Il s’agit d’une opportunité unique de construire une industrie de l’hydrogène en Norvège où l’hydrogène peut également être utilisé comme matière première pour les industries nationales », a déclaré Anders Opedal, PDG et président d’Equinor .

Markus Krebber, PDG de RWE: « Afin de progresser dans la conversion des énergies fossiles à l’hydrogène, il est urgent d’accélérer la montée en puissance de l’économie de l’hydrogène. L’hydrogène bleu en grande quantité peut être le point de départ, avec une conversion ultérieure en hydrogène vert. C’est exactement ce que nous faisons avancer avec notre partenariat : fournir aux industries des quantités importantes d’hydrogène. De plus, nos investissements prévus dans des centrales électriques au gaz prêtes pour l’hydrogène garantiront la sécurité de l’approvisionnement dans un secteur de l’électricité décarboné. »

D’abord hydrogène bleu, puis vert

Equinor a l’ambition d’investir dans des projets d’hydrogène propre vers l’Europe avec une capacité initiale de production d’hydrogène à faible émission de carbone (bleu) de 2 gigawatts (GW) en Norvège d’ici 2030 et jusqu’à 10 gigawatts d’ici 2038. Ces installations doivent alimenter un pipeline vers l’Allemagne, qui est actuellement en cours d’évaluation par Gassco, Equinor et des tiers. À condition que ce pipeline soit en place, Equinor transportera l’hydrogène bleu, que RWE achètera et utilisera dans des usines à gaz prêtes pour l’hydrogène.

En plus de cela, RWE et Equinor collaboreront à des projets visant à générer de l’hydrogène vert. L’énergie éolienne offshore est de loin la forme la plus efficace de production d’énergie renouvelable. Combiné aux électrolyseurs, il jouera un rôle important dans la montée en puissance de l’économie de l’hydrogène. Dans ce contexte, RWE et Equinor prévoient d’explorer conjointement les possibilités de production offshore d’hydrogène renouvelable en Norvège, en Allemagne et dans les pays adjacents au pipeline d’hydrogène proposé. Les deux sociétés sont déjà engagées dans le développement d’AquaSector, un projet en mer du Nord visant à créer un parc éolien offshore de 300 MW connecté à des électrolyseurs offshore produisant de l’hydrogène vert.

Investissements conjoints dans la préparation H2

RWE et Equinor prévoient également d’investir conjointement dans des centrales électriques au gaz flexibles prêtes à l’hydrogène (CCGT) en Allemagne d’une capacité totale de 3 gigawatts d’ici 2030. Les centrales électriques au gaz prêtes à l’hydrogène sont basées sur une technologie disponible à grande échelle pour équilibrer l’électricité fluctuante produite à partir d’énergies renouvelables et la demande d’électricité.

Conformément aux spécifications du Ministère Fédéral Allemand de l’Economie et de la Protection du Climat, les centrales CCGT doivent pouvoir atteindre 50%vol de combustion d’hydrogène au moment de la mise en service. Les entreprises poursuivront une feuille de route pour atteindre une capacité de combustion d’hydrogène à 100 % d’ici la mi-2030. Le partenariat RWE-Equinor vise à sécuriser l’approvisionnement en combustible de leur parc CCGT prévu conformément à ce calendrier de décarbonation : Pour cela, Equinor prévoit dans un premier temps de fournir le gaz naturel nécessaire au fonctionnement des centrales CCGT communes. Afin d’accomplir la transition de la CCCG vers une combustion 100 % hydrogène, le gaz naturel sera dans un premier temps remplacé par de l’hydrogène décarboné. À mesure que les usines de production d’hydrogène offshore se connectent au fil du temps, l’hydrogène vert viendra progressivement compléter et remplacer à terme son homologue bleu dans les importations vers l’Allemagne. L’hydrogène vert des projets conjoints de RWE et d’Equinor alimentera la flotte commune de CCGT pour achever son parcours de décarbonation.

En outre, RWE et Equinor continueront d’explorer des investissements conjoints dans des projets éoliens offshore uniquement en Norvège et en Allemagne, ainsi que dans la production d’hydrogène vert en Norvège.

*Hydrogène à faible teneur en carbone (bleu) L’hydrogène
bleu est produit par un processus appelé réduction à la vapeur du gaz naturel. Dans le processus, le gaz est divisé en hydrogène et CO2. Lors de la production d’hydrogène bleu, le dioxyde de carbone résultant est stocké à l’aide de la technologie de capture et de stockage du carbone (CSC) avec un stockage souterrain sûr, offshore en Norvège.
**Hydrogène (vert) renouvelable L’hydrogène
vert est produit par électrolyse de l’eau, en utilisant de l’électricité provenant de sources d’énergie renouvelables. Outre l’hydrogène, de l’oxygène est produit.

Origine : Communiqué RWE

Site internet : https://www.equinor.com/

Site internet : https://www.group.rwe/en

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s