Iberdrola et ABEL vont construire une usine de méthanol vert en Australie.

Publié par

Iberdrola Australia et le développeur d’hydrogène ABEL Energy construiront une usine de production d’hydrogène vert et de méthanol vert à Bell Bay, dans le nord de la Tasmanie, en Australie. Le projet, appelé Bell Bay Powerfuels, est soutenu par le gouvernement australien et impliquera un investissement de 1,1 milliard d’euros (1,17 milliard de dollars). 

Bell Bay Powerfuels produira 200 000 tonnes de méthanol vert par an dans sa première phase de développement, passant à 300 000 tonnes dans sa deuxième phase. Cela fera du projet l’un des plus importants au monde. 

Le méthanol vert alimentera le marché du transport maritime ainsi que d’autres applications. 

La construction de la future centrale, qui combine des investissements dans la production d’énergie renouvelable et des investissements dans la capacité d’hydrogène vert, et se caractérise par une approche collaborative de création de valeur à long terme pour la communauté tasmanienne, s’appuiera sur la meilleure technologie au monde et créera 500 emplois. Parmi ceux-ci, 200 emplois directs et indirects seront recrutés localement.

« L’investissement d’Iberdrola Australia dans le projet Bell Bay Powerfuels démontre notre engagement à aider les entreprises australiennes à réduire leurs émissions de carbone dans des secteurs où, historiquement, à la fois techniquement et économiquement, il a été plus difficile d’effectuer cette transition. Nous sommes ravis de pouvoir combiner l’expertise mondiale d’Iberdrola dans les technologies de l’hydrogène vert avec les connaissances locales et le dynamisme commercial d’ABEL Energy », a déclaré Ross Rolfe, PDG et directeur général d’Iberdrola Australie. 

« Avec Iberdrola, nous sommes impatients de développer l’hydrogène vert à l’échelle commerciale en Australie et d’établir une nouvelle industrie des technologies climatiques qui profitera à la communauté de Tamar Valley et à ses générations futures. Nous sommes ravis d’avoir le soutien d’Iberdrola en tant que partenaire financier et en tant qu’expert dans la construction et l’exploitation d’énergies renouvelables à grande échelle en Australie et dans le monde », a déclaré Michael van Baarle, co-fondateur et PDG d’ABEL Energy.

Iberdrola, une multinationale de services publics d’électricité basée à Bilbao, en Espagne, développe 60 initiatives d’hydrogène renouvelable et vert (H2) dans huit pays différents. Son objectif est d’atteindre 35 000 tonnes d’hydrogène par an d’ici 2025 et plus de 350 000 tonnes par an d’ici 2030. À cette fin, la société dispose d’un portefeuille de projets de 2 400 mégawatts (MW) dans différentes régions, principalement en Espagne, aux États-Unis et l’Australie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s