S’occuper d’une flotte vieillissante : Les conseils de CTEK aux concessionnaires automobiles.

Publié par

Avec une pénurie mondiale de voitures neuves et des préoccupations permanentes à propos de l’augmentation du coût de la vie, on constate que les conducteurs français conservent leur voiture plus longtemps, avec actuellement une moyenne d’âge de 8 ans. La demande de véhicules plus anciens est également en augmentation et entraîne ainsi un vieillissement du stock chez les concessionnaires. Or, ces véhicules ont besoin d’un entretien supplémentaire pour maintenir leurs batteries en parfait état.

CTEK propose ses conseils aux concessionnaires automobiles qui stockent des véhicules plus anciens, afin de maintenir les batteries en bonne santé, prêtes pour un test de conduite ou pour la livraison à un client.

1. Conserver une batterie ancienne en bonne santé

Une batterie de voiture a tendance à se dégrader avec l’âge, l’accumulation de cristaux de sulfate de plomb réduisant la quantité de charge qu’elle peut contenir. Mais cette détérioration peut être stoppée et même inversée grâce à un chargeur de batterie professionnel comme le CTEK PRO25S.

Le PRO25S est à la fois un chargeur de batterie et une alimentation 12V qui ont été spécialement développés pour le secteur automobile. Il fournit une charge rapide et sûre qui répond exactement aux besoins de la batterie. Il dispose d’un programme de reconditionnement des batteries plomb-acide pour remettre en état les batteries à plat et restaurer leur durée de vie. 

Entièrement portable, il permet au propriétaire de le déplacer d’un véhicule à l’autre en fonction de ses besoins. Le PRO25S convient à tout type de batterie 12V, y compris les batteries au plomb, au gel, AGM et au lithium (12V LiFePO4, Li-Fe, Li-iron, LFP). 2. Une charge d’entretien régulièreUne charge d’entretien régulière est essentielle pour maintenir une santé optimale de la batterie. Ceci est particulièrement important si la voiture est garée sur une aire de stationnement et qu’elle n’est pas utilisée très souvent ou très longtemps. “Le démarrage de la voiture nécessite 150 à 350 A d’énergie de la batterie. Les courts trajets d’essai, en particulier dans les zones urbaines, épuisent la batterie car l’alternateur n’a pas le temps ou la capacité de remplacer cette charge. Il en va de même si la voiture est démarrée à intervalles réguliers pour la déplacer sur le parking comme dans la salle d’exposition, ou pour la faire entrer et sortir d’un atelier. Même lorsque le véhicule est garé, la batterie perd 0,1 V d’énergie par mois et, si le véhicule est également équipé d’un système d’alarme, d’un ordinateur de bord, d’un verrouillage à distance, … la batterie perds bien plus” explique Abel Santirso, Regional Manager CTEK. En étant proactif dans la gestion de la batterie, les voitures sur l’aire de stationnement sont toujours prêtes à démarrer en cas de besoin, protégeant ainsi la marque comme la réputation tout en s’assurant de ne pas passer à côté d’une vente car le client ne peut pas faire un tour avec sa voiture. Par conséquent, investir dans un chargeur de batterie professionnel et mettre en place une routine de charge d’entretien régulier pour les voitures de votre station-service est tout à fait logique d’un point de vue financier, tout en contribuant à réduire le gaspillage. 3. Pleinement chargée et prête pour le client !Le concessionnaire voudra bien sûr s’assurer que la batterie de toute voiture vendue est complètement chargée lorsque le nouveau propriétaire vient la chercher. Mais comme la conduite d’un véhicule actuel ne charge la batterie qu’en moyenne à 80 % de sa capacité, il aura toujours besoin d’un chargeur de batterie pour la porter à 100 %, afin qu’elle soit complètement chargée et prête à l’emploi lorsque la voiture quitte le parking. 4. Un changement de tempsLes conditions météorologiques peuvent avoir un impact significatif sur les performances de la batterie, surtout si vos voitures sont garées à l’extérieur. Par temps froid, lorsque la température atteint le point de congélation, la batterie peut perdre jusqu’à 35 % de ses performances, et jusqu’à 50 % si les conditions sont encore plus froides. Mais le PRO25S vous couvre, car il dispose d’un capteur de température intégré qui garantit que les niveaux de charge maximum sont atteints, même dans les conditions les plus difficiles. Il est classé IP44 pour une utilisation en extérieur et, construit pour résister aux rigueurs de l’hiver suédois, il peut supporter tout ce que la météo hivernale peut lui offrir, jusqu’à -20 °C ! 

Communique de presse Janvier 2023

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s