Oman LNG signe 3 accords contraignants avec le Japon.

Publié par

Oman LNG a annoncé aujourd’hui la signature d’accords contraignants avec trois (3) entreprises japonaises pour la livraison de GNL, à partir de 2025. ITOCHU Corporation, JERA Co., Inc. et Mitsui & Co, Ltd sont devenus les derniers bénéficiaires du Omani LNG pour un total de 2,35 millions de tonnes métriques par an (mtpa) de GNL.

Les accords s’appuient sur le solide partenariat existant entre Oman et le Japon, où le Japon a été un marché essentiel pour le GNL d’Oman au cours des 22 dernières années. Les nouveaux accords verront Oman LNG fournir au Japon un volume total de 2,35 mtpa sur la base de contrats variant de 5 à 10 ans. Les quatre sociétés recevront une quantité importante de ; ITOCHU Corporation, 0,8 MTPA, JERA Co., Inc. 0,8 MTPA, Mitsui & Co., Ltd., 0,75 MTPA.

Cette étape intervient à une étape importante dans l’histoire d’Oman LNG, où elle complète les efforts de l’entreprise pour renouveler ses contrats pour Beyond 2024 avec un fort intérêt à tirer parti du partenariat avec le Japon. Cela garantit qu’Oman LNG maintient sa position sur le marché mondial du GNL et contribue à la sécurité énergétique mondiale, où il continue actuellement de jouer un rôle important dans la fourniture d’une énergie propre et fiable. Nous sommes heureux de soutenir la croissance de cette industrie dynamique avec de tels partenaires, ce qui nous permet de continuer à franchir des étapes importantes vers Oman Vision 2040.

Son Excellence l’ingénieur Salim Al Aufi, ministre de l’Énergie et des Minéraux, a commenté la cérémonie de signature : « Ces accords GNL témoignent de l’engagement d’Oman à approvisionner le monde en énergie. Notre partenariat avec le Japon va bien au-delà depuis la création d’Oman LNG. Cette étape importante ouvrira non seulement des opportunités de croissance, mais aussi maintenir et développer notre activité GNL au-delà de 2024. Oman continuera d’être un fournisseur fiable de GNL et une destination mondiale privilégiée pour l’approvisionnement en énergie propre.

Les accords ont été signés par Hamed AL Naamany, PDG d’Oman LNG , et M. Tetsuya Yamada d’ITOCHU Corporation , M. Hitoshi Nishizawa de JERA Co., Inc. et M. Motoyasu Nozaki de Mitsui &Co au Royal Opera House, Mascate , en présence de SE Eng.Salim Al Aufi, ministre de l’Énergie et des Minéraux d’Oman , Yasutoshi Nishimura, ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie du Japon , ainsi que de hauts fonctionnaires, hauts délégués représentant les entreprises japonaises et du secteur pétrolier et gazier d’Oman et du Japon.

Son Excellence Abdulsalam Al Murshidi, Président de l’Oman Investment Authority (OIA), a commenté cette étape en disant que « les relations stratégiques et les liens étroits entre le Sultanat d’Oman et le Japon ont donné lieu à des années de collaborations fructueuses dans diverses industries, en particulier dans le secteur du GNL. Nous sommes ravis aujourd’hui d’assister à une nouvelle phase de cette relation avec la signature de cet accord qui reflète la diplomatie économique adoptée par le Sultanat pour promouvoir sa position internationale dans le secteur de l’énergie, et contribue aux objectifs de croissance économique nationale en ligne avec avec les priorités de Vision Oman 2040. »

Les accords sont renforcés par la réputation et la crédibilité d’Oman LNG en tant que fournisseur de GNL fiable et de confiance dans le monde entier, associées à la gestion efficace des processus commerciaux pour produire une énergie propre livrée aux clients du monde entier de manière sûre et fiable. En outre, l’usine de GNL de Qalhat, à Sur, a la capacité de recevoir et de traiter des volumes supplémentaires, car elle a lancé le projet d’électricité et de dégoulottage avec sa capacité accrue à 11,6 mtpa.

« Les accords de term-sheet, signés aujourd’hui, sont les premiers pour Oman LNG pour sa prochaine phase au-delà de 2024. La signature avec le Japon reflète nos relations solides avec le gouvernement japonais et la position d’Oman LNG en tant que fournisseur fiable de GNL dans le monde. Ces accords sont un changeur de jeu pour Oman et Oman LNG, tirant parti des opportunités de continuer à travailler avec des partenaires de confiance, tout en élargissant notre accès au marché sur les opportunités croissantes du commerce mondial de l’énergie. Il a poursuivi : « Nous sommes convaincus de créer plus de valeur et d’utiliser l’actif GNL à son potentiel maximum tout en maintenant nos responsabilités sociales d’entreprise et notre valeur dans le pays ». a déclaré Talal Al Awfi, président d’Oman LNG .

S’exprimant après la cérémonie de signature, Hamed Al Namaany, PDG d’Oman LNG, a déclaré : « Ces accords complètent nos efforts pour développer et renforcer davantage nos positions sur le marché, y compris de nouvelles opportunités commerciales. Cela tirera parti de l’amélioration de la production et de notre engagement national en faveur de la diversification de l’économie. , tout en assurant la croissance économique. Nous sommes fiers de continuer à développer notre marque mondiale fondée sur des capacités et des capacités locales qui sont essentielles dans le contexte de l’approvisionnement et de l’efficacité énergétiques. »

L’industrie du gaz naturel liquéfié d’Oman est née de la vision de feu le sultan Qaboos bin Said de diversifier l’économie du pays et a attiré des revenus élevés en exploitant les ressources en gaz naturel pour l’exportation sous forme de gaz naturel liquéfié. Le pays a produit sa première expédition de gaz naturel liquéfié en 2000 après que la première d’une première usine à deux trains a commencé ses opérations sous Oman LNG, établie par décret royal de Sa Majesté en 1994. Avec un troisième train sous Qalhat LNG, le gaz naturel liquéfié a joué un rôle encore plus important dans la contribution à l’économie nationale, car les deux sociétés, qui se sont intégrées en 2013 et opèrent désormais sous le nom d’Oman LNG, ont travaillé intensément avec un succès exceptionnel pour faire avancer leurs organisations.

Oman LNG fonctionne comme une coentreprise avec une structure d’actionnariat comprenant le gouvernement d’Oman (51%), Shell Gas BV (30%), Total SA (5,54%), Korea LNG (5%), Mitsubishi Corporation (2,77%), Mitsui & Co. (2,77%), PTTEP (Oman) (2%) et Itochu (0,92%).

Origine : Communiqué Oman LNG

.https://omanlng.co.om/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s