La demande de lubrifiants au Japon, la production augmente.

Publié par

La consommation de lubrifiants finis au Japon a augmenté de 40 % et la production de lubrifiants a bondi de 49 %, tandis que les importations de lubrifiants ont chuté de 80 % en novembre, selon les données publiées mercredi par le ministère japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie.

Le pays a consommé 155 356 kilolitres (194 000 tonnes métriques) de lubrifiants en novembre, contre 145 128 kL au même mois l’an dernier. Il s’agissait de la quatrième demande mensuelle la plus élevée cette année.

La production de lubrifiants a grimpé à 216 166 kL en novembre, contre 145 128 kL. C’était la sixième fois que la production mensuelle totale dépassait 200 000 tonnes cette année.

Les exportations de lubrifiants en novembre ont augmenté de 8 % pour atteindre 58 286 kL, contre 53 885 kL. Il s’agit du quatrième volume d’exportation le plus faible pour un mois cette année.

Les importations de lubrifiants de novembre ont chuté à 4 355 kL, contre 21 704 kL. Il s’agissait du volume d’importation le plus bas pour un mois cette année, avec 6 987 kL en septembre étant le deuxième plus bas.

Plus tôt cette année, le ministère a également commencé à publier des données mensuelles sur les graisses en tonnes métriques. La production japonaise de graisse s’élevait à 5 121 tonnes en novembre et la consommation intérieure était de 4 073 tonnes. Les importations de graisses se sont élevées à 233 tonnes au cours du mois et les exportations de graisses à 59 tonnes. Les données comparatives d’une année sur l’autre pour les graisses seront disponibles à partir d’avril 2023.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s