La France finance le recyclage des lubrifiants radioactifs.

Publié par

Une usine pilote en France de purification de lubrifiants polyéthers perfluorés contaminés par l’uranium fait partie des projets financés par l’État français dans le cadre de la recherche d’innovations dans la gestion des déchets radioactifs.

Le pays dépend fortement de l’énergie nucléaire pour l’électricité, et le gouvernement national a déclaré son intention de soutenir le développement de petits réacteurs modulaires capables de fournir de l’énergie en toute sécurité.

En juin 2021, le gouvernement a sollicité des propositions de solutions innovantes pour la gestion des matières et déchets radioactifs et la recherche d’alternatives au stockage géologique profond de ces matières, avec un total de 72 millions d’euros disponibles pour contribuer au financement des projets retenus.

Quarante-neuf propositions ont été reçues, et ce mois-ci 40 d’entre elles ont été sélectionnées pour recevoir un financement, dont un projet d’usine pilote appelé D-Perle, par Orano. La société basée en France est active sur l’ensemble du cycle du combustible nucléaire, y compris l’exploration et l’extraction de l’uranium, la conversion et l’enrichissement de l’uranium, le traitement et le recyclage du combustible usé, les activités de démantèlement et d’ingénierie.

Selon un dossier de presse gouvernemental, le projet D-Perle vise à développer une usine pilote de purification des lubrifiants polyéther-perfluorés utilisés dans les installations nucléaires en France. Le gouvernement a noté que les polymères inorganiques coûteux et les lubrifiants hautes performances sont contaminés par l’uranium après utilisation et restent sans filière de traitement qui permettrait une utilisation plus large des lubrifiants, ainsi que des opportunités à l’intérieur et à l’extérieur de l’industrie nucléaire.

Les fluides à base de polyéther se caractérisent par leur stabilité thermique, leur stabilité à l’oxydation, leur faible pression de vapeur et leur résistance aux radiations. Ils sont couramment utilisés pour lubrifier les roulements des pompes à vide et des compresseurs et pour pomper le fluor.

Le programme de promotion de l’innovation est piloté par l’Agence française pour la transition écologique ; la banque française Bpifrance ; et l’Agence nationale de la recherche française, qui finance la recherche scientifique des institutions académiques, des universités et des entreprises privées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s