Sempra Infrastructure annonce un accord avec ENGIE pour la fourniture de GNL américain à partir de la phase 1 de Port Arthur LNG.

Publié par

Sempra Infrastructure , une filiale de Sempra (NYSE : SRE) (BMV : SRE), a annoncé avoir conclu un accord de vente et d’achat (SPA) à long terme avec ENGIE SA pour la fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) à partir de la Phase 1 de son projet de Port Arthur LNG en cours de développement dans le comté de Jefferson, au Texas.

Dans le cadre du SPA, ENGIE s’est engagé à acheter environ 0,875 million de tonnes par an (Mtpa) de GNL pendant 15 ans, livré franco à bord et provenant de producteurs de gaz naturel dont le gaz a été certifié par un tiers indépendant dans le respect des critères de performance environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). L’accord fournit également un cadre pour explorer les moyens de réduire l’intensité carbone du GNL produit par le projet de GNL de la phase 1 de Port Arthur grâce à la réduction des émissions de GES, à des stratégies d’atténuation et à une approche d’amélioration continue.

« ENGIE est un leader de la transition énergétique en Europe et un excellent ajout à notre portefeuille de clients de Port Arthur LNG », a déclaré Justin Bird, PDG de Sempra Infrastructure.. « Nous sommes ravis de travailler avec ENGIE pour fournir des ressources énergétiques fiables comme le GNL et contribuer à la sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel de leurs clients tout en soutenant les engagements ESG des deux entreprises. »

Sempra Infrastructure a récemment annoncé qu’elle avait finalisé un contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction avec Bechtel Energy pour la phase 1 proposée de Port Arthur LNG et qu’elle avait conclu des accords à long terme avec ConocoPhillips et INEOS pour la vente et l’achat d’environ 5,0 Mtpa et 1,4 Mtpa de GNL respectivement. La société se concentre sur l’achèvement des étapes restantes nécessaires pour atteindre son objectif de prendre une décision d’investissement finale pour la phase 1 du projet de liquéfaction au premier trimestre de 2023.

Le projet Port Arthur LNG Phase 1 est autorisé et devrait inclure deux trains de liquéfaction de gaz naturel et des réservoirs de stockage de GNL et des installations associées capables de produire, dans des conditions optimales, jusqu’à environ 13,5 Mtpa de GNL. Un projet de phase 2 de Port Arthur LNG de taille similaire est également positionné de manière concurrentielle et fait l’objet d’une commercialisation et d’un développement actifs.

Le développement du projet Port Arthur LNG dépend de la conclusion des accords commerciaux requis, de l’obtention de tous les permis nécessaires, de l’obtention du financement et de la prise d’une décision d’investissement finale, entre autres facteurs.

Origine : Communiqué Sempra Infrastructure

Site internet : https://semprainfrastructure.com/

Site internet : https://www.engie.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s