Vericut : les nouveautés de la version 9.3.

Publié par

« Des données plus intelligentes pour une fabrication pleinement efficiente », résume l’éditeur du logiciel de simulation CGTech.

CGTech a annoncé le lancement de la dernière version de son logiciel de simulation, de vérification et d’optimisation des machines Vericut. Développé pour tous les types de processus d’usinage CN, de fabrication additive et hybride, il fonctionne de manière indépendante, mais s’intègre également à tous les principaux systèmes de FAO.

Ainsi, la version 9.3 « a pour ambition de donner une longueur d’avance à nos clients », commente Gene Granata, directeur de la gestion des produits pour CGTech, qui souligne qu’avec des données sur l’usinage toujours plus poussées, elle offre « une évolution importante pour l’optimisation des programmes CN, le tout en garantissant un niveau de sécurité jamais égalé ».

« Au service de la sobriété énergétique »

Vericut 9.3 permet la création de processus de fabrication à la fois plus intelligents (smart manufacturing) et plus efficaces, grâce à des fonctionnalités qui intègrent des données relatives à la machine, aux outils et au stock afin d’améliorer la simulation et le flux de production global, selon son éditeur. Et de préciser que « des améliorations ont été apportées pour renforcer le cœur de Vericut et obtenir un jumeau numérique ultra performance au service de la sobriété énergétique ». A cela s’ajoutent des centaines de modifications et d’améliorations apportées par les clients de CGTech, que l’on va retrouver sur cette version 9.3.

Parmi les nouveautés, Tool Manager qui vient connecter les utilisateurs avec des sources d’outils en ligne et des bases de données d’outils pour les importer, « de manière intelligente », avec les données correspondantes, « pour une utilisation correcte et plus rapide », souligne CGTech. On notera également, une nouvelle base de données sur les performances des outils, laquelle permet à ceux qui n’ont pas d’expérience de choisir les avances et les vitesses appropriées pour couper une variété de matériaux courants. « Cette utilisation simplifiée permet d’éviter de générer du stress inutile en évitant ainsi la casse d’outils et/ou de pièces, voir même endommager la machine-outil », ajoute le spécialiste, depuis 1988, de la simulation des machines-outils CNC.

« Une réduction jusqu’à 40 % de la durée du cycle d’usinage »

Force, le module d’optimisation intégré de Vericut, a également subi quelques changements : outre les améliorations apportées aux fonctionnalités, le nouveau traitement intelligent des données relatives aux outils de coupe et les informations sur le matériau brut, permettent d’obtenir « une finition de surface des pièces irréprochable, un respect des dimensions, tout en prolongeant la durée de vie des outils », argumente-t-on à Ruel-Malmaison (Hauts-de-Seine), le siège de CGTech.

Jason Mills, le directeur technique d’Advanced Manufacturing (AML), à Sheffield, une ville du nord de l’Angleterre, a pu tester la version 9.3 et l’utilisation du module Force. « Nous avons constaté une augmentation de 40 % de la durée de vie des outils et une réduction de 30 à 40 % de la durée du cycle d’usinage. » Un module qu’il estime « inestimable » pour son travail de production, « car il nous donne un avantage concurrentiel ». M. Mills le trouve également « facile d’utilisation et rapide de mise en œuvre ». Et d’expliquer : « Il nous suffit de choisir le matériau dans la base de données et de saisir la géométrie de l’outil de coupe, que nous obtenons du fabricant d’outils. Force effectue alors ses calculs en arrière-plan et le tour est joué. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s