Incident sur le pipeline Nord Stream (mise à jour le 14/11/2022).

Publié par

Le 1er novembre 2022, l’Agence danoise de géodonnées a accordé à Nord Stream AG un permis pour étudier l’emplacement de la rupture du pipeline dans la zone économique exclusive danoise.

Cependant, jusqu’à récemment, l’accès aux sites de dommages pertinents pour un levé hydrographique n’était pas possible en raison de la zone d’exclusion établie par l’autorité maritime danoise.

Le 11 novembre 2022, le rayon de la zone d’exclusion de la navigation maritime a été ramené de 5 milles nautiques à 500 mètres autour de la zone d’avarie du pipeline. Dans le même temps, l’autorité maritime danoise a accordé à Nord Stream AG une dérogation qui permet, sous certaines conditions, notamment météorologiques, d’approcher la zone endommagée à une distance suffisante pour effectuer une partie des travaux concernés.

Immédiatement après avoir reçu l’autorisation d’entrer dans la zone réglementée, le navire affrété par Nord Stream AG s’est déplacé dans la zone endommagée et a commencé à inspecter les points de rupture du pipeline. La durée de l’enquête dépendra des restrictions d’accès à la zone endommagée liées aux conditions météorologiques.

Origine : Communiqué Nord Stream

Site internet : https://www.nord-stream.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s