PETRONAS renforce la gestion des émissions de méthane et accélère les efforts de décarbonisation via de nouvelles alliances lors de la COP27.

Publié par

PETRONAS a annoncé son adhésion au Partenariat 2.0 (OGMP2.0) sur le pétrole et le méthane du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), ainsi qu’à l’Alliance mondiale pour la décarbonisation de l’industrie de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA) lors de la réunion en cours des Nations Unies sur le climat. Conférence sur le changement COP27 à Sharm El Sheikh, Égypte.

Ces adhésions témoignent des efforts de la Société pour une plus grande transparence et vers la décarbonation et la mise à l’échelle de solutions énergétiques plus propres alignées sur l’aspiration du Groupe à atteindre des émissions nettes de carbone nulles d’ici 2050 (NZCE 2050) pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

Le président et chef de la direction du groupe PETRONAS, Datuk Tengku Muhammad Taufik, a déclaré : « Alors que nous nous engageons sur la voie de la NZCE 2050, PETRONAS reconnaît sa responsabilité de faire preuve de transparence dans la manière dont nous fournissons de l’énergie afin de répondre à la demande croissante, tout en atteignant le zéro net. ambitions des sociétés partout où nous opérons. En soutenant le cadre de déclaration sous OGMP 2.0 et les efforts de l’IRENA pour favoriser des stratégies efficaces d’atténuation des émissions, PETRONAS continuera à prendre des mesures encore plus crédibles à mesure que nous progressons vers notre objectif. PETRONAS reste résolu dans son engagement à travailler avec les parties prenantes et les clients pour aborder la transition énergétique de manière juste et responsable.

OGMP 2.0 est le programme de signalement et d’atténuation du méthane, du pétrole et du gaz du PNUE pour l’industrie pétrolière et gazière. Il fournit un cadre de reporting international complet, basé sur des mesures, pour le secteur. Les sociétés membres d’OGMP 2.0 représentent plus de 30 % de la production mondiale de pétrole et de gaz dans plus de 60 pays, ainsi que plus de 20 % des pipelines mondiaux de transport et de distribution de gaz naturel, 10 % de la capacité de stockage mondiale et près de 15 % des terminaux méthaniers mondiaux.

Le cadre améliorera systématiquement l’approche de PETRONAS en matière de mesure des émissions de méthane, de quantification, de notification et de mise en œuvre de ses leviers de décarbonisation, en particulier le torchage et la ventilation de routine zéro, et l’efficacité énergétique.

Giulia Ferrini, responsable du programme PNUE OGMP 2.0, a déclaré : « Nous sommes ravis d’avoir PETRONAS à bord et d’étendre notre couverture à l’Asie, faisant d’OGMP 2.0 une initiative véritablement mondiale. L’industrie pétrolière et gazière a le plus grand potentiel pour réaliser des réductions rapides des émissions de méthane, il est donc essentiel de saisir cette opportunité. »

Entre-temps, reconnaissant l’importance de la transparence dans la gestion des risques liés au climat et ouvrant de nouvelles opportunités, PETRONAS a rejoint l’Alliance pour la décarbonisation de l’industrie, aux côtés de l’IRENA et d’autres entreprises mondiales dans tous les secteurs industriels.

Le directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera, a déclaré : « Il nous reste moins d’une décennie pour nous assurer une chance de lutter contre un monde à 1,5 °C. L’action climatique a besoin de leaders de l’industrie. Cette alliance représente l’engagement croissant de l’industrie mondiale à agir sur la décarbonisation.

L’Alliance pour la décarbonisation de l’industrie vise à contribuer aux objectifs spécifiques de zéro net des pays, à encourager l’action pour la décarbonisation des chaînes de valeur industrielles et à améliorer la compréhension des solutions basées sur les énergies renouvelables et leur adoption par les industries.

L’adhésion de PETRONAS à l’Alliance s’inscrit dans le cadre des efforts de l’entreprise pour soutenir l’objectif du 12e plan malaisien sur l’augmentation de la capacité d’énergie renouvelable, ainsi que pour contribuer à l’engagement climatique du pays à réduire son intensité carbone à l’échelle de l’économie (par rapport au PIB) de 45 % en 2030 par rapport au niveau de 2005.

Origine : Communiqué Petronas

Site internet : https://www.petronas.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s