L’UE devrait annoncer aujourd’hui la réglementation Euro 7.

Publié par

L’Union européenne devrait annoncer aujourd’hui la réglementation des normes d’émission des véhicules Euro 7, selon Bloomberg News. Le nouveau cadre resserrera les limites pour les polluants, y compris le monoxyde de carbone et les oxydes d’azote à partir de 2025 dans l’Union européenne.

Les réglementations, qui font partie du « Green Deal » européen, développeront des normes d’émissions de véhicules plus strictes pour toutes les voitures, camionnettes, camions et bus à essence et diesel. Son annonce a été retardée à plusieurs reprises et la rumeur dit qu’elle pourrait même être complètement abandonnée. La réglementation serait une exigence pour toutes les voitures vendues dans l’UE à partir de 2025-2026 environ.

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) a fait valoir que les normes d’émission des véhicules proposées n’étaient pas pertinentes, compte tenu de la vitesse d’adoption des véhicules électriques (VE) alors que les constructeurs se préparaient pour la date de fin de 2035 pour la vente de nouvelles voitures ICE dans l’UE et dans le ROYAUME-UNI. 

« La transition vers une flotte de voitures/camionnettes à zéro émission s’étalera sur au moins deux décennies, notamment compte tenu de la durée de vie moyenne des voitures/camionnettes de plus de 11 ans », indique le projet, selon Bloomberg News. « En attendant, afin d’atteindre les objectifs politiques ci-dessus, les véhicules à moteur à combustion interne qui continueront d’être mis sur le marché doivent être aussi propres que possible. »

L’annonce attendue intervient après que l’Union européenne a conclu un accord historique le 27 octobre pour interdire effectivement les nouveaux véhicules à moteur à combustion interne à partir de 2035. Les trois institutions clés de l’UE – son organe exécutif, le parlement et les États membres – ont convenu d’exiger que les constructeurs automobiles parviennent à un objectif zéro émission d’ici 2035. La décision signifie que les voitures neuves à essence et diesel ne seront plus immatriculées pour être utilisées sur les routes de la région après 2035. L’accord prévoyait également une réduction de 55 % des émissions de CO2 pour les voitures neuves vendues à partir de 2030 par rapport aux niveaux de 2021, beaucoup plus élevé que l’objectif actuel d’une réduction de 37,5 % d’ici là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s