ExxonMobil annonce deux nouvelles découvertes en Guyane.

Publié par

– La production du troisième trimestre a atteint environ 360 000 barils par jour ; objectif d’un million de barils par jour d’ici 2030
   – Troisième développement majeur prévu pour un démarrage en 2023
   – Plus de 30 découvertes sur le bloc Stabroek depuis 2015

ExxonMobil a annoncé deux découvertes sur les puits Sailfin-1 et Yarrow-1 sur le bloc Stabroek au large de la Guyane , ajoutant à son vaste portefeuille d’opportunités de développement. ExxonMobil a fait plus de 30 découvertes sur le bloc depuis 2015 et a accéléré le développement et la production offshore à un rythme qui dépasse de loin la moyenne de l’industrie.

« Notre succès d’exploration inégalé et notre rythme de développement accéléré en Guyane témoignent de notre personnel, de nos décennies d’expérience, de nos capacités technologiques et de notre concentration constante sur l’optimisation de tous les aspects des opérations », a déclaré Liam Mallon, président d’ExxonMobil Upstream Company . « Nous nous engageons à développer de manière responsable et sûre cette ressource de classe mondiale pour aider à répondre à la demande mondiale d’énergie sûre, fiable et à faibles émissions. Nos investissements pendant la pandémie nous ont permis d’augmenter l’offre en cette période critique, tout en créant de la valeur pour le peuple guyanais, nos partenaires et nos actionnaires.

Le puits Sailfin-1 a rencontré environ 312 pieds (95 mètres) de grès contenant des hydrocarbures et a été foré dans 4 616 pieds (1 407 mètres) d’eau. Le puits Yarrow-1 a rencontré environ 75 pieds (23 mètres) de grès contenant des hydrocarbures et a été foré dans 3 560 pieds (1 085 mètres) d’eau. Les deux puits ont été forés par le navire de forage Stena Carron.

Les deux premiers projets offshore d’ExxonMobil en Guyane, Liza Phase 1 et Liza Phase 2, produisent désormais au-dessus de la capacité nominale et ont atteint une moyenne de près de 360 ​​000 barils de pétrole par jour au troisième trimestre. Un troisième projet, Payara, devrait démarrer d’ici la fin de 2023, et un quatrième projet, Yellowtail, devrait démarrer en 2025. ExxonMobil cherche actuellement à obtenir une autorisation environnementale pour un cinquième projet, Uaru. D’ici la fin de la décennie, ExxonMobil s’attend à ce que la capacité de production pétrolière du Guyana soit supérieure à un million de barils par jour.

Le bloc de Stabroek en Guyane couvre 6,6 millions d’acres (26 800 kilomètres carrés). La filiale d’ExxonMobil, Esso Exploration and Production Guyana Limited, est l’opérateur et détient une participation de 45 % dans le bloc. Hess Guyana Exploration Ltd. détient une participation de 30 % et CNOOC Petroleum Guyana Limited détient une participation de 25 %.

Origine : Communiqué ExxonMobil

Site internet : http://corporate.exxonmobil.com/en/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s