L’usine de Stellantis est la première au monde à produire des VUL à hydrogène, électriques et ICE.

Publié par

Le PDG de Stellantis, Carlos Tavares, a annoncé la production en série de véhicules utilitaires légers (VUL) Peugeot, Citroën et Opel dans une version à hydrogène équipée d’une pile à combustible lors de sa visite sur le site d’Hordain, dans le nord des Hauts-de-France, le 27 octobre. .

« Je suis très fier du travail accompli par la direction et les salariés d’Hordain, qui ont fait de leur site le premier au monde à combiner trois types d’énergie, rendu possible par la flexibilité de notre système de fabrication. L’annonce d’aujourd’hui démontre l’engagement de Stellantis à investir en France dans les dernières technologies et à soutenir la mobilité à faible émission de carbone sur la base du principe « One Company » », a déclaré Tavares. « Stellantis a réussi à franchir une nouvelle étape dans l’histoire de l’automobile, dans une transition gérée en collaboration avec nos partenaires sociaux sur nos 12 sites industriels répartis dans sept régions françaises, où nous sommes fiers d’avoir nos racines historiques. »

Ces véhicules à hydrogène seront assemblés sur la ligne multi-énergies du site, qui produit déjà les versions électrique et thermique (ICE) du quotidien « K-Zero ». Grâce à une plate-forme renforcée dès la carrosserie en blanc, les modèles à hydrogène suivront ensuite les étapes habituelles de peinture et d’assemblage, sur la même chaîne de production que les véhicules thermiques et électriques, avant d’entrer dans la nouvelle installation de 8 000 m² qui se concentre uniquement sur le réglage final.  

Une équipe dédiée installera le réservoir, les batteries supplémentaires et la pile à combustible sur une ligne de production sur le site d’Hordain qui divise par deux le temps d’ajustement par rapport au processus précédent à petite échelle, où la pile à combustible était assemblée dans un atelier pilote à Rüsselsheim. . 

Cette industrialisation des véhicules utilitaires légers à hydrogène – accompagnée de 10 millions d’euros (9,9 millions de dollars) d’investissements avec le soutien financier de l’État français – est une nouvelle étape pour Hordain, où 43 % des modèles pour Peugeot, Citroën, Opel, Les marques Vauxhall, Fiat et Toyota sont déjà disponibles en version électrique zéro émission.  

Les véhicules « K-Zero » à pile à combustible sont destinés aux professionnels du fret longue distance qui ont besoin d’une plus grande autonomie (400 km), d’un temps de charge le plus rapide possible (3 minutes) et de ne pas faire de compromis sur la capacité de charge (1 000 kg de charge utile) . 

Lancé en 2021, Stellantis est le premier constructeur au monde à commercialiser ce type de véhicule. 

Inauguré en 1994, le site d’Hordain est au cœur de la stratégie industrielle de la division véhicules utilitaires de Stellantis. Ce site de référence assemble des véhicules utilitaires légers et des voitures particulières de la famille « K Zero ». Hordain emploie 2 440 personnes en trois équipes, avec une production journalière de 628 véhicules. 

Le site a assemblé 144 650 véhicules en 2021 et produit son millionième « K-Zero » à l’été 2022. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s