Eni: l’approvisionnement en huile de palme est terminé.

Publié par

Eni a définitivement mis fin à l’approvisionnement en huile de palme destinée à la bioraffinerie de Venise et à la bioraffinerie de Gela pour la production de biocarburants hydrogénés. Les dernières expéditions sont arrivées au cours des dernières semaines, avant l’objectif déclaré de devenir «sans huile de palme» d’ici la fin de 2022.

Les bioraffineries d’Eni à Venise et à Gela sont déjà alimentées en matières premières «déchets et résidus», telles que la cuisine usagée huiles et graisses animales, pour plus de 85% de leurs procédés, ainsi que d’autres biomasses réglementées par les réglementations nationales et européennes en vigueur.

En novembre, le premier chargement d’huile végétale produite dans l’agri-hub de Makueni au Kenya arrivera à la bioraffinerie de Gela, où sont pressées des graines de ricin, de croton et de coton. Ces matières premières agricoles, produites par Eni, ne concurrencent pas la chaîne alimentaire. Ils sont cultivés dans des zones dégradées, récoltés sur des arbres sauvages ou issus de la valorisation de sous-produits agricoles. Outre les agro-matières premières du pays, dont la production atteindra 2 500 tonnes d’huile d’ici fin 2022 et 20 000 tonnes d’ici 2023, s’ajoute la collecte des déchets et résidus, dont les huiles végétales usagées, collectés au Kenya. Les premières cargaisons sont en route vers l’Italie et jusqu’à 5 000 tonnes devraient être arrivées d’ici 2023.

En 2014, la bioraffinerie de Porto Marghera, à Venise, est devenue le premier exemple au monde de conversion d’une raffinerie de pétrole en bioraffinerie, et aujourd’hui Eni est la première major de l’énergie à construire un modèle d’intégration verticale pour l’approvisionnement de ses usines, lui permettant de promouvoir un développement local plus durable en Afrique.

Les bioraffineries d’Eni produisent des biocarburants HVO hydrogénés destinés, soit purs soit sous forme de mélange, aux moteurs diesel, au biodiesel pour la chaîne d’approvisionnement chimique, au biogpl et au biojet pour le transport aérien.

Origine : Communiqué Eni

Site internet : https://www.eni.com/en_IT/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s