La marche verte de SKF Aerospace.

Publié par

Le roulementier a ouvert les portes de son centre de développement de Châteauneuf-sur-Isère, dans la Drôme, afin de montrer un site engagé à limiter son impact sur l’environnement. De la géothermie à l’intégration de solutions « plus vertes » dans le développement de ses produits.

Exceptionnellement, SKF Aerospace avait ouvert les portes, le 18 octobre, de son centre de développement aéronautique, situé rue Brillat-Savarin, à Châteauneuf-sur-Isère (Drôme). L’occasion pour le roulementier de montrer un site, qui, dès sa construction en 2013, a été conçu pour limiter les impacts de son activité sur l’environnement. L’usine exploite par exemple la géothermie et réutilise la chaleur des bancs d’essais. En juin 2020, le groupe suédois SKF annonçait atteindre la neutralité carbone dans tous ses centres de production, de recherche et ses entrepôts, d’ici 2030.

Bancs d’essais automatisés

Et pour accélérer l’insertion technologique de solutions plus vertes, le site drômois développe quatre axes majeurs : la simulation numérique, le centre d’essais, le centre d’investigation et la digitalisation. « L’objectif est de mettre les produits dans des conditions de vol les plus représentatives et les plus sévères en collectant les données en temps réel pour les associer aux modèles de simulation et de prédiction », explique-t-on chez SKF, qui ne manque pas de préciser que ses bancs sont entièrement automatisés, « à la pointe de l’innovation avec le cycle le plus court possible adapté au besoin ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s