Shell ouvre deux nouvelles stations de gaz naturel liquéfié (GNL) en France.

Publié par

Shell annonce l’ouverture de deux nouvelles stations de gaz naturel liquéfié (GNL), accessible dès aujourd’hui sur l’autoroute A63 Bordeaux-Gazinet (aire Cestas Est en Gironde) et sur l’autoroute A6 (aire du Chien Blanc – Côte d’Or). Cette double inauguration s’inscrit parfaitement dans l’ambition de Shell de fournir des carburants alternatifs à ses clients afin de participer à la décarbonation des activités de transport. Elle répond aussi à la volonté de Shell d’étendre ses stations GNL en France qui portera à cinq le nombre de stations GNL sur le territoire français d’ici la fin de cette année.

« L’implantation de ces deux nouvelles stations GNL est stratégiquement très importante pour Shell, car elle va nous permettre d’accueillir de très nombreux clients internationaux empruntant les principaux axes routiers entre le nord et le sud de la France », explique Michael Littière, Business Development Manager GNL France. « Considérant les opportunités que nous concrétisons en Espagne, ouvrir la route entre Paris et le Sud aux transporteurs utilisant du gaz naturel liquéfié est stratégiquement très important pour nous. C’est aussi une opportunité pour nos clients de s’engager dès maintenant dans la voie de la transition énergétique ».

Shell mise sur le gaz naturel liquéfié dans le cadre de sa stratégie de réduction des émissions de carbone pour les activités de ses clients. L’utilisation du carburant GNL peut aider à réduire le bruit des moteurs jusqu’à 50 % par rapport aux moteurs diesel lourds[1], ce qui contribue à améliorer le bien-être des conducteurs et l’utilisation des véhicules dans les zones de réduction du bruit. En roulant au GNL, les sociétés de transport contribuent à la décarbonisation et peuvent bénéficier de nouvelles compétences associées aux pratiques d’approvisionnement en GNL. De plus, les véhicules alimentés au GNL offrent une autonomie, une puissance et des performances équivalentes à celles des véhicules lourds alimentés au diesel1.

L’ouverture de la route vers le Sud

Afin de faciliter les trajets entre la France, l’Espagne et l’Italie, Shell a pour objectif d’y développer de nouvelles stations Shell GNL. Ces pays ont en effet subi de plein fouet la forte hausse du prix du carburant et celle des péages sur certaines autoroutes, qui entraînent une augmentation des coûts d’exploitation pour de nombreux transporteurs indépendants. Le développement d’alternatives aux carburants issus du pétrole constitue dès lors une priorité de Shell, notamment dans le but de soutenir les transporteurs avec des alternatives moins onéreuses et faciliter les échanges internationaux.

Dans la même logique, le gaz naturel liquéfié s’inscrit dans la volonté de Shell de contribuer à la réalisation de l’Accord de Paris sur le climat. Shell s’est fixé l’objectif de devenir une compagnie énergétique à zéro émission nette d’ici 2050. Cela comprend la réduction des émissions de ses propres opérations ainsi que la réduction des émissions de gaz à effet de serre par unité d’énergie consommée par ses clients.

Le gaz GNL réduit jusqu’à 20% les émissions de CO2 des camions par rapport au diesel conventionnel[2]. Le réseau GNL Shell couvre déjà des pays majeurs en Europe avec 57 stations opérées : Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Pologne, Espagne et France. Dans toute l’Union européenne, l’infrastructure des véhicules au gaz naturel liquéfié comprend maintenant plus de 580 stations GNL. L’entreprise compte continuer sur cette lancée.

Chez Shell, nous répondons à la demande mondiale croissante en énergie et contribuons à limiter les émissions de CO2 avec le gaz naturel, qui produit moins de déchets lors de la combustion. Utilisé par des clients privés et commerciaux, le gaz naturel peut être parfaitement combiné à des sources d’énergie renouvelable, comme le vent et le soleil, pour produire de l’électricité. Shell fournit de l’énergie aux quatre coins du globe depuis plus de 125 ans, et la clé de sa réussite réside dans sa capacité à évoluer pour répondre aux besoins sans cesse changeants de ses clients.

« Grâce au gaz naturel liquéfié, nous pouvons compléter l’offre de carburants traditionnels que nous proposons à nos clients et encore mieux répondre à leurs besoins, tout en participant à réduire l’impact sur la planète. Chez Shell, nous poursuivons nos efforts afin de décarboner nos activités et nous tourner pleinement vers une transition énergétique positive, en soutenant par la même occasion les solutions de mobilités alternatives mises en œuvre par nos clients et les transporteurs professionnels », ajoute Michael Littière.

Ouverture de trois nouvelles stations GNL d’ici la fin de l’année 2022

L’ouverture de ces deux stations confirme les projets d’expansion de Shell en matière de stations GNL, et fait suite à l’inauguration de la station de l’aire des Plaines de Beauce (Eure-et-Loir), sur l’axe nord-sud de l’autoroute A10 à l’aube de l’année 2022. Les trois stations GNL qui ouvrent en ce dernier trimestre 2022 sont donc les suivantes :

  1/ Cestas Est, Bordeaux – cette station complète la couverture pour le réseau GNL au sein de l’axe entre Paris et Bordeaux, une couverture relativement complexe entre ces deux villes distantes de plus de 500 km.

  2/ Chien Blanc – cette station est située le long de l’autoroute A6. Elle représente un important axe routier puisqu’elle relie le sud-est de Paris et Lyon.

  3/ Sommesous – cette implantation est fortement stratégique puisque la station GNL sera située au croisement de l’autoroute A26 (reliant Calais et Troyes) et de la Nationale 4 (reliant Paris à Strasbourg via Nancy). Elle desservira les deux axes dans les deux sens.

« Avec ce programme de déploiement de nos stations GNL, nous souhaitons concrétiser nos ambitions et étendre notre réseau, poursuit Michael Littière. Shell est leader au niveau mondial dans la distribution de GNL, et nous sommes l’un des principaux acteurs au niveau européen. Nous poursuivons aussi le développement de notre réseau GNL aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Pologne, en Espagne, en Italie et en Turquie. En complément, notre carte Shell permet aujourd’hui à nos clients de se ravitailler dans plus de 140 stations GNL en Europe. Nous sommes donc en mesure d’approvisionner nos clients dans la plupart des pays où ils se trouvent, peu importe leur destination ».

C’est dans ce contexte que Shell se tourne également vers d’autres solutions qui s’avèrent plus durables, dont le bio-GNL. En partenariat avec Nordsol et Renewi, Shell a inauguré au début de l’année 2022 la toute première usine de bio-GNL aux Pays-Bas, capable de produire près de 3.400 tonnes de bio-GNL par an, soit suffisamment pour parcourir 13 millions de kilomètres sur route.

Une technologie de pointe accompagnée d’une sécurité maximale

Comprenant 2 pompes et 3 pistes accessibles à toutes les technologies de moteur GNL, les deux nouvelles stations sont équipées de la technologie LIN Assist qui repose sur l’utilisation d’azote liquide (LIN) comme agent de réfrigération pour récupérer le gaz d’évaporation généré dans les unités de stockage du GNL. Cet équipement à la pointe de la technologie permet de proposer une solution sécurisée et automatisée dans le but d’éviter tout phénomène d’évaporation du gaz dans l’air.

« Cette technologie de pointe a été installée dès la construction de notre première station de Mionnay et représente une grande réussite qui a été parfaitement accueillie par nos clients. Nous n’avons connu aucun arrêt depuis son lancement voici plus de deux ans, tendant à démontrer la fiabilité de cette nouvelle technologie qui sera progressivement étendue à davantage de stations », poursuit Michael Littière.

Pour le confort des clients, les stations sont opérées de manière totalement automatique. Les membres du personnel présents sur place ont reçu une formation complémentaire concernant l’utilisation du GNL à travers les aspects de sécurité, de ravitaillement et de dépannage. Enfin, la carte Shell offre l’un des plus vastes réseaux d’acceptation en Europe pour le ravitaillement du GNL.

Origine : Communiqué SHELL France

Site internet : https://www.shell.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s