Trois nouveaux partenaires vont rejoindre le projet de développement North Field South au Qatar.

Publié par

Son Excellence M. Saad Sherida Al-Kaabi, ministre d’État aux Affaires énergétiques, président et chef de la direction de QatarEnergy, a révélé que trois nouveaux partenaires entreront dans le projet North Field South (NFS) en en plus du partenaire récemment annoncé, ajoutant qu’ils seront annoncés en temps voulu.

Son Excellence a fait ces remarques lors du dialogue sur le leadership de l’Energy Intelligence Forum de l’année à Londres.
SE le ministre Al-Kaabi a noté que les projets North Field East, North Field South et Golden Pass apporteront un total de 48 millions de tonnes de GNL par an, soulignant que le Qatar apportera à lui seul la plupart des nouveaux volumes de GNL entre 2025 et 2027.

S’exprimant sur la valeur des partenariats internationaux de QatarEnergy dans ces projets ambitieux, Son Excellence le ministre Al-Kaabi a déclaré : « le modèle de partenariat que nous adoptons a très bien réussi à faire de nous ce que nous sommes aujourd’hui, nous donnant la capacité de développer les meilleures compétences, capacités, technologies et support marketing. Nous sommes reconnaissants envers tous nos partenaires qui travaillent main dans la main avec nous pour arriver là où nous en sommes.

Concernant le net zéro, Son Excellence a déclaré que si de nombreux pays avaient fait des annonces pour atteindre certains objectifs à certains moments, ils n’avaient pas le plan et / ou la volonté de prendre cet engagement jusqu’à la ligne d’arrivée. En conséquence, a ajouté Son Excellence, la combustion du charbon revient plus que jamais. Nous reculant de plusieurs années.

Son Excellence le ministre Al-Kaabi a souligné le rôle du Qatar dans la réduction des émissions de gaz et de l’empreinte carbone, déclarant : « Son Altesse l’Émir inaugurera la centrale solaire d’Al-Kharsaah plus tard ce mois-ci, qui a une capacité de 800 MW, fournissant à notre réseau national 10 % de la demande locale. Cela en dit long pour un grand producteur de gaz.

« Nous sommes le plus grand pays de la région MENA en termes d’injection de CO2, dans le cadre de nos efforts de captage et de séquestration du carbone. Nous injectons actuellement 2,5 millions de tonnes à l’heure actuelle, ce qui atteindra plus de 11 millions de tonnes de CO2 par an d’ici 2035, a ajouté Son Excellence.

Concernant la transition énergétique, le ministre Al-Kaabi a appelé à une transition responsable dans laquelle le gaz naturel est un carburant de destination accompagné de la séquestration et du stockage du carbone ainsi que de la réduction du méthane.


Origine : Communiqué QatarEnergy

Site internet : https://www.qatarenergy.qa/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s