Honeywell présente une nouvelle technologie de conversion de l’éthanol en carburéacteur.

Publié par

Honeywell a annoncé une nouvelle technologie de traitement innovante de l’éthanol au carburéacteur (ETJ) qui permet aux producteurs de convertir l’éthanol à base de maïs, cellulosique ou à base de sucre en carburant d’aviation durable (SAF). Selon le type de matière première d’éthanol utilisé, le carburéacteur produit à partir du procédé de transformation de l’éthanol en carburéacteur d’Honeywell peut réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 80 % sur l’ensemble du cycle de vie, par rapport au carburéacteur à base de pétrole, a déclaré la société.

La demande de SAF continue de croître ; cependant, l’industrie aéronautique est confrontée à des approvisionnements limités en matières premières SAF traditionnelles telles que les huiles végétales, les graisses animales et les huiles usagées. L’éthanol offre aux producteurs une matière première largement disponible et économiquement viable. La technologie Honeywell utilise des catalyseurs haute performance et des capacités de gestion de la chaleur pour maximiser l’efficacité de la production. La technologie se traduit par un carburant d’aviation rentable et à faible intensité de carbone, a déclaré Honeywell.

La conversion de l’éthanol en carburéacteur, combinée à d’autres technologies telles que la capture et la séquestration du carbone (CCUS) et les pratiques agricoles intelligentes, peut entraîner des émissions de gaz à effet de serre (GES) négatives par rapport au carburéacteur à base de pétrole, une analyse du cycle de vie de 2021 conclu par le laboratoire national d’Argonne du Département américain de l’énergie (DOE).

« Honeywell a été le pionnier de la production de SAF avec sa technologie Ecofining™, et notre nouveau procédé de transformation de l’éthanol en carburéacteur s’appuie sur cette innovation originale pour soutenir les efforts du secteur mondial de l’aviation pour réduire les émissions de GES et atteindre les objectifs de production de SAF avec une matière première abondante comme l’éthanol », a déclaré Barry Glickman, vice-président et directeur général, Honeywell Sustainable Technology Solutions. « Le procédé éthanol-jet d’Honeywell, lorsqu’il est utilisé de manière autonome ou lorsqu’il est associé à la technologie de capture du carbone d’Honeywell, est maintenant prêt à fournir une voie pour réduire l’intensité carbone des SAF.

Selon Honeywell, les usines SAF utilisant la technologie Honeywell peuvent être modularisées hors site, ce qui permet de réduire les coûts d’installation et une installation plus rapide et moins exigeante en main-d’œuvre par rapport à la construction sur chantier. En utilisant la technologie ETJ d’Honeywell et une approche de construction intégrée et modulaire, les producteurs peuvent construire une nouvelle capacité SAF plus d’un an plus rapidement qu’avec les approches de construction traditionnelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s