Les exportations américaines d’huile de base sont stables, les importations en baisse.

Publié par

Les exportations d’huile de base des États-Unis sont restées stables en juin, tandis que les importations d’huile de base dans le pays ont diminué de 9 %, selon les données d’une agence gouvernementale américaine publiées lundi.

L’US Energy Information Administration a indiqué que les exportations américaines d’huile de base ont atteint 3,3 millions de barils en juin, pratiquement inchangées par rapport au même mois l’an dernier et 18 % de plus qu’en juin 2020. Séquentiellement, le volume de juin a diminué de 10 % par rapport à mai. Le volume des exportations de juin était la troisième fois que le volume mensuel dépassait 3,2 millions de barils, avec mars et mai.

Les exportations vers le Mexique ont chuté de 42 % à 731 000 barils en juin, contre 1,3 million de barils, mais séquentiellement, le volume de juin a augmenté de 8 % par rapport aux 675 000 barils de mai.

Les exportations d’huile de base vers le Canada ont augmenté de 7 % à 296 000 barils en juin, soit également 13 % de plus en séquentiel que 262 000 barils en mai.

Le volume d’huile de base exporté vers la Belgique a chuté de 51 % à 245 000 barils en juin, soit également une baisse séquentielle de 59 % par rapport à 597 000 barils en mai. Il s’agit du deuxième plus faible volume d’exportation vers le pays depuis 109 000 barils en février.

Le volume d’huile de base exporté vers les Pays-Bas a bondi de 1 500 % à 64 000 barils, contre seulement 4 000 barils. C’était le deuxième mois consécutif où le volume exporté était supérieur de plus de 1 000 d’une année sur l’autre.

Les exportations américaines d’huile de base vers le Brésil ont diminué de 8 % à 319 000 barils en juin, bien qu’elles aient augmenté séquentiellement de 7 % par rapport aux 298 000 barils de mai. Ailleurs en Amérique du Sud, les exportations ont grimpé en flèche de 1 310 % à 931 000 barils en Colombie et de 25 % au Chili à 95 000 barils.

Les États-Unis ont importé 1,4 million de barils d’huile de base en juin, en baisse par rapport au même mois l’an dernier, mais 326 % de plus que les 327 000 barils importés en juin 2020. Séquentiellement, les importations d’huile de base de juin ont diminué de 8 % par rapport à mai.

Au cours des six premiers mois de cette année, les importations d’huile de base ont diminué de 5 % à 8,2 millions de barils, mais ont augmenté de 21 % par rapport aux 6,8 millions de barils de la même période en 2020.

Les importations d’huile de base en provenance de Corée du Sud ont augmenté de 24 % pour atteindre 289 000 barils en juin, contre 234 000 barils.

Le volume d’huile de base importée du Quatar a légèrement diminué de 1 % à 361 000 barils, et les importations en provenance du Canada ont chuté de 22 % à 304 000 barils, contre 392 000 barils. Les importations en provenance d’Indonésie ont diminué de 12 % à 52 000 barils.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s