Audi participera à la Formule 1 à partir de 2026 avec un nouveau groupe motopropulseur.

Publié par

À partir de 2026, Audi participera au Championnat du monde de Formule 1 de la FIA avec un groupe motopropulseur spécialement développé. Le projet sera basé dans les installations d’Audi Sport à Neuburg, près d’Ingolstadt, en Allemagne. C’est la première fois en plus d’une décennie qu’un groupe motopropulseur de Formule 1 sera construit en Allemagne.

Audi a annoncé son engagement lors d’une conférence de presse au Grand Prix de Belgique de Formule 1 à Spa-Francorchamps. Lors de l’événement, Markus Duesmann, président du conseil d’administration d’Audi AG, et Oliver Hoffmann, membre du conseil d’administration pour le développement technique, ont répondu aux questions en compagnie du président et chef de la direction de la Formule 1 Stefano Domenicali et de Mohammed ben Sulayem, président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA).

« Le sport automobile fait partie intégrante de l’ADN d’Audi », déclare Duesmann. « La Formule 1 est à la fois une scène mondiale pour notre marque et un laboratoire de développement très exigeant. La combinaison de la haute performance et de la compétition est toujours un moteur d’innovation et de transfert de technologie dans notre industrie. Avec les nouvelles règles, c’est maintenant le bon moment pour nous de nous impliquer. Après tout, la Formule 1 et Audi poursuivent toutes deux des objectifs de durabilité clairs. »

La clé pour s’impliquer dans la série de courses la plus populaire au monde est le plan clair pour devenir plus durable et plus rentable. Les nouvelles règles techniques, qui s’appliqueront à partir de 2026, se concentrent sur une plus grande électrification et un carburant durable avancé. En plus du plafond actuel des coûts pour les équipes, un plafond des coûts pour les fabricants de groupes motopropulseurs sera introduit en 2023. De plus, la Formule 1 s’est fixé l’objectif ambitieux d’être une série de courses neutre en carbone d’ici 2030.

Façonner activement la transformation de la Formule 1

« Au vu des avancées technologiques majeures que la série fait vers la durabilité en 2026, nous pouvons parler d’une nouvelle Formule 1. La Formule 1 se transforme, et Audi veut soutenir activement ce voyage. Un lien étroit entre notre projet de Formule 1 et le département de développement technique d’AUDI AG permettra des synergies », déclare Hoffmann.

À partir de 2026, la puissance électrique des unités motrices, composées d’un moteur électrique, d’une batterie, d’une électronique de commande et d’un moteur à combustion, augmentera fortement par rapport aux systèmes d’entraînement actuels de la Formule 1. Le moteur électrique sera alors presque aussi puissant que le moteur à combustion, qui a une puissance d’environ 400 kW (544 ch). Les moteurs turbo de 1,6 litre très efficaces fonctionnent avec un carburant durable de pointe, également une condition préalable à l’entrée d’Audi dans la série.

Le grand intérêt pour la Formule 1 est mondial et la série de courses est l’un des événements sportifs ayant la plus grande portée au monde. En 2021, plus de 1,5 milliard de téléspectateurs ont regardé les courses. La Formule 1 est populaire sur des marchés clés tels que la Chine et les États-Unis, et la tendance continue à augmenter, même parmi les jeunes groupes cibles. Sur les réseaux sociaux, la Formule 1 connaît désormais les taux de croissance les plus élevés parmi les sports les plus populaires au monde.

Le site de Neuburg développera le nouveau groupe motopropulseur d’Audi

Le groupe motopropulseur sera construit dans le centre de compétences ultramoderne d’Audi Sport à Neuburg an der Donau, non loin du siège social d’Audi AG à Ingolstadt. « Pour le développement et la fabrication du groupe motopropulseur de Formule 1, nous nous appuierons sur la précieuse expertise de nos employés du sport automobile, continuerons à investir dans notre centre de sport automobile et recruterons également des professionnels hautement spécialisés », a déclaré Julius Seebach, directeur général d’Audi Sport, qui a organisé l’entrée en Formule 1 dans le cadre du réalignement du sport automobile d’Audi.

À Neuburg, il existe déjà des bancs d’essai pour les essais de moteurs de F1 ainsi que pour les essais de moteurs électriques et de batteries. Des préparatifs supplémentaires nécessaires sont actuellement en cours en termes de personnel, de bâtiments et d’infrastructures techniques, tout ce qui est essentiel devant être en place d’ici la fin de l’année. Une société distincte a récemment été fondée pour le projet d’unité de puissance en tant que filiale à 100 % d’Audi Sport. Adam Baker reprendra la direction de l’entreprise et donc du projet Formule 1 en tant que PDG. L’ingénieur de formation a occupé divers postes de direction pour des constructeurs et des équipes de sport automobile. Avant de rejoindre Audi en 2021, il a travaillé pour la FIA pendant trois ans.

Audi annoncera une décision sur l’équipe avec laquelle ils s’aligneront en 2026 d’ici la fin de cette année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s