Automobile / Moto Comment tuer sa batterie en 9 leçons … ou ce qu’il ne faut surtout pas faire

Publié par

Une panne de batterie peut être ennuyeuse, mais elle peut être évitée. Les véhicules d’aujourd’hui sont dotés d’une technologie gourmande en énergie et, si l’on ajoute à cela un changement des habitudes de conduite après le COVID, une batterie à plat ou hors-service est plus courante qu’avant. CTEK, première marque mondiale de solutions de charge pour véhicules, vous présente ici le Top 9 des pires pratiques susceptibles de vider et/ou d’affecter les performances de la batterie de votre véhicule. Faire de petits trajetsEn effectuant régulièrement des trajets courts, en particulier dans les zones urbaines, la batterie va plus rapidement s’épuiser. Il faut 150 à 350 A de puissance de la batterie rien que pour démarrer la voiture, et sur les petits trajets, l’alternateur n’aura pas le temps ou la capacité de remplacer cette consommation. Sur plusieurs petits trajets, votre batterie sera bientôt à plat. Laisser son véhicule subir des températures extrêmesLa température extérieure influe sur l’état de la batterie. Une batterie dans une zone tempérée durera 47 mois vs 30 mois dans une zone très chaude. Durant les vagues de chaleurs, les problèmes les plus fréquents sont essentiellement des problèmes de batterie et de refroidissement moteur. La batterie est beaucoup plus sollicitée (climatisation et ventilation tournent alors à plein régime et l’électrolyte a tendance à s’assécher). Au même titre, une batterie peut perdre jusqu’à 35 % de ses performances lorsque la température atteint le point de congélation, et jusqu’à 50 % si la température descend en dessous de -10 degrés en hiver. Laisser la clé à proximité de son véhiculeEn laissant la clé de sa voiture ou de sa moto pendant la nuit ou même sur un crochet à proximité de son véhicule, elle peut continuer à communiquer avec elle, ce qui pourrait vider inutilement la batterie. Laisser la batterie se décharger sans réagirUne batterie au plomb standard se décharge naturellement de 0,1 V par mois, même si elle reste sur une étagère. Cela peut sembler peu, mais si l’on considère qu’une batterie entièrement chargée est à 12,72 V et qu’une batterie chimiquement déchargée, à laquelle vous auriez du mal à démarrer la voiture, est à 11,8 V, en seulement huit mois de non-utilisation, la batterie pourrait sembler à plat. Et ce, sans tenir compte des autres décharges qui peuvent également avoir un impact sur la durée de vie de la batterie. De plus, à partir de 12,2 volts, un phénomène très destructeur pour les éléments en plomb de la batterie apparaît : la sulfatation. 5. Favoriser la consommation d’énergie en continu y compris lors du stationnementMême lorsque la voiture est à l’arrêt, la batterie alimente des éléments comme l’horloge, la radio, le frein de parking électrique et le système d’alarme, même si ces éléments ne devraient pas avoir un impact majeur sur la batterie. Sur les véhicules modernes, cependant, les ventilateurs de refroidissement du moteur et d’autres systèmes continuent de fonctionner après que le contact a été coupé, par exemple pour refroidir rapidement le moteur et éviter les dommages. Le véhicule peut gérer son propre réseau et communiquer avec les serveurs du constructeur par l’intermédiaire de l’unité de contrôle télématique (TCU). Les mises à jour automatiques envoyées, la possibilité d’allumer à distance les lumières, le chauffage, etc., à partir de son téléphone via une application peut également passer par ce réseau. Jouer avec l’ouverture des portes et du coffre ou laisser ses portes ouvertes moteur éteintChaque fois que le conducteur ouvre les portes ou le coffre pour sortir quelque chose, la voiture s’anime et les lumières intérieures comme des portes vident la batterie. Déverrouiller son véhicule, ouvrir le coffre ou le hayon et le verrouiller à nouveau peut consommer environ 50 A de la batterie. Cela ne semble anodin mais faire cela régulièrement peut avoir un impact sur la tension de la batterie, d’autant plus que tous les systèmes du véhicule s’activent pendant le court laps de temps où la voiture est ouverte. Favoriser les vidanges parasiteLa décharge parasite de la batterie draine constamment la batterie. Il peut s’agir d’un interrupteur de phare/d’éclairage, d’un alternateur ou de tout autre problème électrique. Pour éviter cela, le conducteur peut par exemple veiller à éteindre toutes les lumières et en s’assurant que le coffre, la boîte à gants et les portes sont complètement fermés et verrouillés avant de quitter la voiture. Laisser traîner une panne d’alternateurLa voiture dépend de la batterie lorsque le conducteur allume le moteur. Mais lorsque le véhicule est en marche, la batterie dépend de l’alternateur qui l’aide à rester chargée. Si l’alternateur ne fonctionne pas correctement, il ne chargera pas la batterie correctement, ce qui peut rendre difficile le démarrage de la voiture. Ne pas s’inquiéter de la sulfatationSi la batterie tombe en dessous de 12,2 V, une réaction chimique appelée sulfatation se produit. Des cristaux de sulfate de plomb commencent alors à s’accumuler sur les plaques de la batterie, ce qui dégrade la batterie, réduit sa capacité et son potentiel de démarrage. Le véhicule démarrera facilement si la batterie est à 12,2 V, mais attention, la batterie est déjà en train de mourir. « Rien n’est éternel, y compris la batterie de votre voiture. Dans de nombreux cas, cela dépend de l’endroit où vous vivez, de la façon dont vous conduisez et de la manière dont vous entretenez votre batterie. Plus de 87 % des batteries retournées sous garantie ne sont pas défectueuses, mais souffrent de sulfatation. Charger la batterie de votre voiture au moins une fois par mois prolonge sa durée de vie jusqu’à trois fois. L’achat d’un chargeur de batterie fiable et la mise en place d’une routine d’entretien régulier de la batterie sont donc tout à fait logiques, et ce toute l’année. Et comme une panne de batterie peut endommager ou compromettre les composants électroniques d’un véhicule, un chargeur est certainement un investissement utile » Abel Santirso,.Responsable Régional CTEK 

A PROPOS DE CTEK :

●        CTEK SWEDEN AB est une marque mondiale leader dans le soin et l’entretien des batteries de véhicules. Les connaissances inégalées du CTEK et l’investissement continu dans l’innovation signifient qu’ils repoussent les limites de la recherche et du développement pour mettre sur le marché de nouvelles technologies uniques de charge des batteries.

●        CTEK offre au marché des chargeurs et des accessoires fiables et de grande qualité qui sont efficaces, faciles d’utilisation et, surtout, sûrs (pour l’utilisateur, l’électronique du véhicule, la batterie et le chargeur).

●        Avec des produits et des solutions pour les batteries 6, 12 et 24V plomb-acide et lithium (12V Lifepo4) ainsi que les batteries de véhicules électriques, les produits CTEK sont conçus et testés pour offrir un maximum de performance dans toutes sortes de situations différentes.

●        CTEK vend plus d’un million de chargeurs de batteries chaque année dans le monde entier et se classe régulièrement au premier rang des tests concurrentiels de chargeurs de batteries indépendants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s