L’oxydation d’un lubrifiant est un processus de transformation chimique.

Publié par

L’oxydation d’un lubrifiant est un processus de transformation chimique par lequel le lubrifiant perd ses propriétés physico-chimiques.

Un lubrifiant de haute qualité contient des additifs antioxydants, sur base notamment d’amines et de phénols. L’oxydation d’un lubrifiant débute avec la destruction des additifs antioxydants dans l’huile. Lorsqu’ils sont épuisés, alors commence réellement le processus de vieillissement de l’huile.

Certaines huiles de base comme les huiles de base les plus synthétiques ont par nature une meilleure tenue contre l’oxydation. L’humidité, les températures élevées, les particules métalliques, le rayonnement UV et les oxydes (oxygène) sont autant de facteurs qui vont accélérer le processus d’oxydation.

L’oxydation augmente la viscosité de l’huile par la polymérisation des molécules d’huile oxydées, la formation d’acides organiques, de vernis et de dépôts, mais également par la disparition de la plupart des additifs de l’huile, entraînant à terme une nécessité de remplacer l’huile plus fréquemment. Une huile oxydée provoque une usure prématurée des pièces mécaniques d’un moteur ou d’une machine.

Les nombreux facteurs qui peuvent influencer l’oxydation de l’huile rendent souvent difficile de prédire quand une huile doit être remplacée. L’augmentation de la température de fonctionnement, par exemple, ne peut pas être prédite. C’est pourquoi il est risqué de déterminer l’intervalle de vidange sur base de programmes d’entretien avec des périodicités fixes.  Parfois l’huile est remplacée trop tard et une usure anormale s’est déjà produite. Parfois, le lubrifiant est remplacé trop tôt.

Une huile fortement oxydée peut être reconnue par sa couleur et son odeur. La couleur s’assombrit et l’huile sent le plastic brûlé. Mais lorsque ces observations se manifestent, il est bien souvent beaucoup trop tard, et une usure importante s’est déjà produite

Au laboratoire, le degré d’oxydation est mesuré et comparé avec la valeur de l’huile neuve. Les analyses FT-IR, Ruler, MPC-DG, TAN, TBN, ipH, … sont une sélection parmi les nombreux tests que ALPHA MS utilise à cet effet.

C’est pour ces raisons qu’Unil Lubricants propose une maintenance proactive par des analyses d’huile.

Pour plus d’informations consulter le site Web de Alpha Maintenance Systems.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s