Project Air : un investissement suédois unique dans la chimie verte remporte le soutien du Fonds d’innovation de l’UE.

Publié par

Le Fonds d’innovation de l’Union européenne a sélectionné Project Air, une installation de production unique de méthanol durable à Stenungsund, en Suède, comme l’un des 17 projets de technologies vertes à grande échelle à recevoir plus de 1,8 milliard d’euros. Project Air, qui est une collaboration entre Perstorp, Fortum et Uniper, a demandé 97 millions d’euros et l’investissement total devrait s’élever à plus de 230 millions d’euros.

Project Air change la donne pour l’industrie chimique, passant des matières premières fossiles aux matières premières recyclées et biosourcées, permettant ainsi des produits chimiques durables pour une grande variété d’industries et de produits finaux. À pleine capacité, il réduira les émissions mondiales de CO2 de près de 500 000 tonnes par rapport aux niveaux actuels, ce qui correspond à 1 % des émissions actuelles en Suède.  

« La décision du Fonds d’innovation montre que Project Air est un investissement futur important pour le climat. Il s’agit d’une décision cruciale pour Perstorp, nos clients et partenaires, car elle crée une disponibilité accrue de produits chimiques durables tout au long de nos chaînes de valeur. L’industrie chimique a besoin de carbone, mais il doit s’agir de carbones non fossiles et ils doivent être mis en flux circulaires afin que nous nous débarrassions du CO2 dans l’atmosphère.a déclaré le président et chef de la direction de Perstorp, Jan Secher. « Je suis fier d’être à la tête d’une entreprise qui a la capacité de mener un tel projet de transformation à la pointe de l’industrie. » 

Project Air est basé sur l’utilisation innovante de la technologie existante dans une application industrielle à grande échelle. Pour produire du méthanol durable, l’installation utilise des quantités importantes de CO2 et d’autres flux de résidus récupérés des opérations en cours de Perstorp, du biogaz provenant de nouvelles usines dédiées ainsi que de l’hydrogène provenant d’une nouvelle grande usine d’électrolyse. De plus, le traitement des eaux usées existant sera utilisé comme eau d’alimentation pour l’électrolyse. Toute l’énergie électrique pour le projet combiné sera renouvelable. L’ambition est de démarrer une production à grande échelle d’ici 2026. 

Project Air sera construit dans les installations existantes de Perstorp à Stenungsund, renforçant le cluster régional de l’industrie chimique, Hållbar Kemi 2030. Le méthanol durable de Project Air sera utilisé pour fabriquer des produits chimiques qui à leur tour sont utilisés dans une variété d’applications dans plusieurs industries et entreprises. Il s’agit en fin de compte de rendre des milliers de produits finis plus durables, des écrans mobiles, des peintures aux tissus de nos vêtements. En raison du positionnement en amont de l’industrie chimique dans la chaîne de valeur, le projet a le potentiel de rendre de nombreux autres processus de production et industries plus durables. Project Air récupère les atomes de carbone qui resteraient autrement dans l’atmosphère terrestre.  

Le projet Air est l’un des 17 projets qui ont reçu un total de 1,8 milliard d’euros du Fonds pour l’innovation. Le consortium derrière Project Air entre maintenant dans le processus de préparation de l’accord de subvention, qui doit être achevé au cours du quatrième trimestre. La conception du projet et la planification de l’installation sont menées en parallèle. 

communiqués de presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s