Offensive Bosch en matière d’hydrogène technologie pour des usines neutres pour le climat et trafic zéro carbone.

Publié par

Bosch participe à la mise en place d’une économie de l’hydrogène

„ – Bosch mettra en service le premier cycle d’hydrogène couplé à l’électricité sur
secteur dans son usine pilote Industrie 4.0 de Homburg.
„ – En partenariat avec Maximator Hydrogen, Bosch Rexroth mettra en place 4000
stations hydrogène dans le monde, d’ici 2030.
„ – Bosch équipera Telekom, son client pilote, avec des piles à combustible
stationnaires.
„ – Bosch veut développer des composants pour les électrolyseurs pour la production
d’hydrogène.
„ – Bosch mettra en place une équipe projet avec l’objectif de préparer les activités
liées à l’hydrogène pour la production en série.
„ – Foire de Hanovre (30 mai au 2 juin 2022) : Bosch présentera la technologie pour les
applications industrielles de l’hydrogène.

Stuttgart, Allemagne – Bosch s’implique fortement dans la mise en place d’une économie de l’hydrogène. « Sur la voie d’un avenir neutre sur le plan climatique, nous devons permettre aux industries énergivores de passer aux énergies renouvelables. L’hydrogène sera un élément clé de la sécurité d’approvisionnement en énergie », déclare Rolf Najork, membre du conseil d’administration de Bosch, en charge des Techniques industrielles et responsable des technologies de production pour le groupe. Bosch peut offrir la technologie nécessaire à l’utilisation de l’hydrogène dans différents secteurs. L’entreprise développe des piles à combustible pour des applications mobiles et stationnaires, équipe les stations de remplissage d’hydrogène de compresseurs et produit de l’hydrogène dans ses propres usines. Bosch s’oriente également vers les composants d’électrolyseur. « Nous permettons le passage des technologies sur
l’hydrogène, du laboratoire à la pratique industrielle ; sur les routes et dans les usines », explique Rolf Najork. Grâce à une nouvelle unité de projet, Bosch met son expertise dans l’hydrogène à la disposition d’autres entreprises. Bosch présentera ses activités sur l’hydrogène lors de la Foire de Hanovre, du 30 mai au 2 juin 2022.

Fabrication neutre en carbone : premier cycle d’hydrogène à Homburg
Dans son usine pilote Industrie 4.0 de Homburg, en Allemagne, Bosch fait la démonstration de ce à quoi pourrait ressembler un cycle à hydrogène dans l’usine du futur. En utilisant de l’énergie renouvelable, un électrolyseur produit de l’hydrogène vert. Cet hydrogène est utilisé pour les opérations de fabrication et pour la mobilité, les véhicules à pile à combustible faisant le plein avec l’hydrogène comprimé par la
technologie Bosch. Pour les procédés industriels, une pile à combustible stationnaire développée par Bosch convertit l’hydrogène en chaleur et en électricité. Les flux d’énergie dans l’usine sont contrôlés en fonction de la demande, en utilisant le logiciel Bosch Industry 4.0. La solution « Energy Platform » est déjà utilisée dans plus de 120 usines Bosch. Les opérations de fabrication représentent environ 90 % de la
consommation mondiale d’énergie de Bosch. Cela donne à l’entreprise un réel levier : « Nous améliorons continuellement notre empreinte carbone. Notre usine Industrie 4.0 de Homburg joue un rôle de pionnier dans notre réseau mondial de fabrication. Nous réduisons systématiquement notre consommation d’énergie locale et produisons cette énergie autant que possible à partir de sources renouvelables. Nous devons ajuster ces deux variables », dit Rolf Najork.

Stations d’hydrogène : Bosch s’associe à Maximator Hydrogen
Une solution de compression de l’hydrogène pour les stations de remplissage, les réservoirs de stockage et les pipelines, développée par Bosch Rexroth et Maximator Hydrogen sera testée à l’usine de Homburg. D’ici 2030, Bosch Rexroth et Maximator Hydrogen souhaitent mettre cette technologie à la disposition de 4000 stations-service. Une station d’hydrogène sur trois dans le monde serait alors équipée de composants Bosch. « L’industrie ouvre la voie à un avenir neutre sur le plan climatique. La technologie industrielle Bosch apportera des éléments clés pour la transformation écologique intersectorielle de l’économie et de la société », explique Rolf Najork. Pour les compresseurs d’hydrogène, Bosch Rexroth fournit des solutions adaptables à faible maintenance avec des entraînements électrohydrauliques, des composants électroniques de puissance et des changements de joints automatiques. Le portefeuille
de la société comprend actuellement des unités d’entraînement de 75 à 250 kilowatts. Cela donne aux exploitants de stations-service une option peu coûteuse pour entrer dans la technologie de l’hydrogène, ainsi que la possibilité d’adapter les solutions à leurs besoins. Par rapport aux autres solutions disponibles sur le marché, les nouveaux compresseurs en containers pourraient réduire de moitié les coûts totaux des
exploitants. De cette façon, Bosch et Maximator Hydrogen contribuent considérablement à rendre l’utilisation de l’hydrogène vert économique : pour les particuliers, les véhicules utilitaires, les autobus et les trains.


Production d’électricité : les piles à combustible pour sécuriser l’approvisionnement
en énergie

La demande d’énergie est en croissance. L’un des défis majeurs est la disponibilité fluctuante de l’énergie renouvelable. C’est là que les piles à combustible stationnaires à oxyde solide peuvent aider. Les microcentrales électriques sont utilisées là où l’énergie est réellement consommée, ce qui les rend idéales pour produire efficacement de l’énergie pour l’industrie. Dans l’usine de Homburg, un système de pile à combustible doit maintenant être utilisé dans un cycle d’hydrogène couplé à l’électricité sur secteur. Chez Power & Air Solutions, filiale de Telekom, la technologie de pile à combustible Bosch est utilisée pour la première fois pour alimenter un centre de données. Avec le constructeur automobile chinois Weichai et son partenaire technologique Ceres Power, Bosch prévoit de lancer des piles à combustible à oxyde solide sur le marché chinois. Au total, plus de 50 piles à combustible stationnaires Bosch sont aujourd’hui en service sur les sites du groupe et de ses clients. Avec l’Internet des objets, chacun de ces systèmes
est connecté. Pendant tout le cycle de vie des piles à combustible, les données sont transmises au Cloud. Cela donne ainsi lieu à des doubles numériques, qui permettent aux systèmes individuels d’être surveillés en temps réel. Bosch prévoit de lancer la production de piles à combustible stationnaires en 2024. La production aura lieu sur trois sites Bosch en Allemagne : Bamberg, Homburg et Wernau.


Production d’hydrogène : Bosch entre dans l’activité des électrolyseurs
À l’avenir, Bosch a l’intention de fournir non seulement la technologie de compression de l’hydrogène et de le convertir en électricité à l’aide de piles à combustible, mais aussi d’être un acteur dans la production d’hydrogène. Le Groupe développe des composants pour électrolyseurs. Ces systèmes utilisent l’électricité pour provoquer une réaction chimique qui divise l’eau en hydrogène et en oxygène. Si l’électricité provient d’énergies renouvelables, le produit final est ainsi de l’hydrogène vert. D’ici la fin de la décennie, Bosch investira jusqu’à 500 millions d’euros dans la production en série et la commercialisation du composant principal de l’électrolyse de l’hydrogène : le stack. Ces piles sont associées avec de l’électronique de puissance, des capteurs et des unités de contrôle pour former des modules intelligents, conçus pour différentes applications et tailles. Ces modules peuvent être connectés et entretenus grâce au Cloud. Bosch prévoit de lancer ses modules intelligents en 2025, avec les premières usines pilote équipées de
modules dès l’année prochaine. Pour le développement de cette technologie, Bosch prévoit d’établir des partenariats tout au long de la chaîne de valeur afin d’offrir des produits prêts à la production le plus rapidement possible.

Développement de projets hydrogène : Bosch crée une équipe projet
Bosch joue un rôle de premier plan dans la mise en place d’une économie de l’hydrogène et soutient activement le passage à l’énergie alternative. L’entreprise met à disposition de ses partenaires et de ses clients son expérience et son expertise acquises dans la production en série et la numérisation de technologies durables. Dans ce contexte, Bosch a mis en place une unité qui initie et développe des projets d’hydrogène vert et rassemble les différentes parties prenantes. L’un des premiers projets de cette
équipe projet est H2Giga. Financé par le ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche, le projet vise à concevoir des électrolyseurs puissants, durables et évolutifs, y compris des doubles numériques qui simulent les étapes de production, d’installation et de maintenance.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.bosch.fr

Communiqué de presse BOSCH

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s