La demande polonaise de lubrifiants a bondi de 10 % en 2021.

Publié par

Après une récession provoquée par une pandémie en 2020, la demande de lubrifiants en Pologne a rebondi l’année dernière alors que les voitures particulières reprenaient la route et que les automobilistes reprenaient l’entretien.

Les ventes de lubrifiants dans le pays ont atteint 241 973 tonnes métriques en 2021, en hausse de 10 % par rapport aux 219 270 tonnes de 2020, selon un rapport publié la semaine dernière par l’Organisation polonaise de l’industrie et du commerce pétroliers.

« De nombreuses personnes qui avaient négligé l’entretien annuel de leur voiture pendant la pandémie ont décidé de rattraper leur retard et ont fait changer leur huile moteur », a déclaré l’association. « Les huiles moteur pour poids lourds étaient également plus demandées et le marché du commerce électronique s’est développé rapidement, ce qui a déclenché davantage de mouvements de fret.

Le rapport note que les prix des lubrifiants finis ont augmenté à partir de septembre et que le gouvernement a abaissé les taxes sur ces produits en décembre pour tenter d’arrêter la tendance.

Les huiles moteur automobiles polonaises représentaient 48 % de tous les lubrifiants vendus dans le pays en 2021, soit 81,7 % des ventes du segment automobile. Les volumes ont augmenté de 19 % l’an dernier pour atteindre 116 482 tonnes.

« Le principal facteur responsable de cette croissance est le développement dynamique continu de l’industrie du transport, des services et de la logistique, qui a reconnu et géré le changement de comportement des consommateurs depuis le début de la pandémie, en particulier l’intérêt accru pour les services de commerce électronique, », précise l’association.

Le volume des ventes d’huile moteur pour voitures particulières a augmenté de 27 % en 2021 pour atteindre 69 621 tonnes.

« Il faut tenir compte du fait qu’une augmentation aussi importante est en partie justifiée par un faible effet de base – en 2020, ce sont les ventes d’huiles pour voitures particulières qui ont enregistré la plus forte baisse » en raison des restrictions de mouvement imposées en raison de la pandémie, note le rapport.

La catégorie des lubrifiants synthétiques s’est le plus améliorée, les volumes de ventes ayant grimpé de 32 % d’une année sur l’autre.

Il s’agit d’une « confirmation du remplacement progressif des voitures sur les routes polonaises par des unités plus avancées sur le plan technologique », indique le rapport. Les ventes d’huile semi-synthétique ont augmenté de 18 %, tandis que les volumes de produits conventionnels étaient au même niveau qu’en 2020.

« Une croissance aussi importante est justifiée, entre autres, par le rattrapage de l’arriéré de services de 2020, lorsque les restrictions de voyage et la soudaine augmentation de la popularité du travail à distance signifiaient qu’un nombre important de voitures particulières n’étaient pas utilisées », a déclaré l’organisation. .

Les ventes d’huiles moteurs pour poids lourds ont augmenté de 11 % à 42 686 tonnes.

Côté industriel, 99 455 tonnes de lubrifiants industriels ont été vendues en Pologne en 2021, soit une augmentation de 2 % par rapport aux 97 835 tonnes vendues en 2020.

« L’estimation préliminaire de 5,7% de croissance du produit intérieur brut en 2021 ne s’est pas directement reflétée sur le marché des huiles industrielles », a déclaré l’organisation, ajoutant que deux facteurs ont entravé les ventes de ces dernières. Premièrement, une flambée des prix du pétrole de base a entraîné une hausse des lubrifiants finis, ce qui a conduit certains utilisateurs finaux à se tourner vers des produits moins chers que les lubrifiants polonais.

« Ce fut le cas dans l’industrie du transport maritime, où un intérêt accru pour les huiles moins chères d’Europe de l’Est a été observé », a déclaré l’association. Les perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales ont également entravé le développement du marché industriel.

Les huiles hydrauliques sont restées la catégorie de produits la plus importante du segment industriel polonais. Leurs ventes en 2021 ont augmenté de 8% par rapport à 2020.

Annoncé en juin 2021, le paquet réglementaire «Fit for 55», qui fait partie du Green Deal européen, envisage des scénarios de normes d’émission strictes et une interdiction effective de l’utilisation des technologies de combustion interne en Europe dans les décennies à venir, ce qui se traduit par l’augmentation des véhicules électriques et une réduction de la demande de lubrifiants, selon le rapport.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s