E.ON et Tree Energy Solutions annoncent un partenariat stratégique pour importer de l’hydrogène vert.

Publié par

Outre l’électrification verte, les gaz verts comme l’hydrogène sont un élément irremplaçable d’une transition énergétique réussie. Ils sont nécessaires pour remplacer les énergies fossiles dans le paysage énergétique de demain et pour répondre aux objectifs climatiques de Paris. E. ON est prêt à soutenir le développement d’une économie de l’hydrogène en Allemagne et en Europe de manière compétente et active. Nous élargirons considérablement notre engagement et prévoyons de nous engager dans les électrolyseurs, les infrastructures de réseau et les énergies renouvelables pour produire de l’hydrogène vert à proximité de nos clients, ainsi que de nous engager dans des investissements tout au long de la chaîne de valeur de l’hydrogène. Pour souligner la pertinence du sujet, une nouvelle unité E.ON Hydrogen a été créée fin 2021. Essen et Bruxelles, le 30 mars 2022 — E.ON et Tree Energy Solutions (TES) veulent piloter la montée en puissance de la future économie de l’hydrogène conjointement et ont convenu d’un partenariat stratégique pour importer de l’hydrogène vert à grande échelle en Allemagne. Dans le cadre du partenariat, les entreprises étudieront les engagements conjoints potentiels tout au long de la chaîne de valeur de l’hydrogène afin de créer une source de sécurité,

TES développe un centre d’énergie verte dans le port allemand de Wilhelmshaven. Le hub énergétique comprendra un terminal de réception, des installations de stockage et une centrale électrique à oxycombustion propre et à zéro émission. De plus, TES développe la production d’hydrogène vert dans les pays de la ceinture solaire et investit dans la chaîne d’approvisionnement et les infrastructures correspondantes. TES transportera efficacement l’hydrogène vert produit à partir de l’électricité solaire, sous forme de gaz vert non fossile (CH4) vers l’Europe où il investit dans des infrastructures pour recycler le CO2.

Patrick Lammers, COO chez E.ON, déclare : « La montée en puissance d’une économie de l’hydrogène qui fonctionne doit avoir la priorité absolue en Allemagne et en Europe. Le partenariat avec TES est une étape importante sur la voie d’un paysage énergétique durable tout en garantissant la sécurité de l’approvisionnement. Il nous rapproche un peu plus à zéro ; sans l’utilisation de gaz verts comme l’hydrogène, il sera impossible d’éviter complètement les émissions de CO2. »

« Il s’agit d’un partenariat passionnant à long terme qui nous permettra de combiner une expérience pertinente pour accélérer la décarbonisation de la chaîne énergétique », Paul van Poecke, fondateur et directeur général de TESmentionné. « Notre ambition est de faire du site de Wilhelmshaven une plaque tournante pour le commerce international de l’hydrogène et de moderniser l’infrastructure en conséquence. Grâce à ce hub, TES fournira un mélange d’énergie verte et propre pour amener économiquement l’Europe à atteindre ses ambitions nettes zéro. Nous sommes ravis de nous associer à E.ON pour atteindre le zéro net sur le marché allemand et soutenir E.ON dans sa stratégie de décarbonisation.

Origine : Communiqué E.ON

Site internet : https://www.eon.com/en.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s