La demande sud-coréenne de lubrifiants finis rebondit.

Publié par

La consommation sud-coréenne de lubrifiants finis a augmenté de 5 % l’an dernier pour atteindre 986 000 kilolitres (887 000 tonnes métriques), selon des données publiées récemment par l’Association coréenne des industries des huiles lubrifiantes.

Le total de 2021 représentait un rebond des impacts de la crise des coronavirus, car il était presque égal aux 990 000 kL de lubrifiants consommés par le pays en 2019. Les responsables de l’association ont déclaré qu’ils s’attendent à ce que la demande reste aux alentours de 1 million de kL par an pour le les prochaines années, mais déclinera à mesure que les véhicules électriques gagneront en popularité.

« Bien que le nombre d’immatriculations de véhicules augmente chaque année, la majeure partie de l’augmentation est probablement due à l’augmentation des véhicules électriques, et non des véhicules à moteur à combustion interne », a déclaré Lim Jongchan, un cadre du groupe, à Lube Report. « Par conséquent, comme le marché coréen ne se développe pas, on pense qu’il est nécessaire de développer des marchés étrangers pour la croissance. »

Entre 2013 et 2018, la demande de lubrifiants en Corée du Sud variait de 1 028 000 kL à 1 069 000 kL.

Le pays exporte déjà de gros volumes de lubrifiants. En 2021, il a exporté 822 329 kL, selon l’association, tout en important 96 554 kL.

La Corée du Sud fait partie des huit plus grands marchés de lubrifiants au monde. (lubesngreases 1/4/22)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s